asta, news — novembre 11, 2017 at 4:00

Un saphir pour Bibelot




Vente aux enchères à Florence avec Bibelot: le roi de la vente sera un saphir naturel de 6 carats du Cachemire ♦ ︎
Novembre et décembre sont des mois chauds. Pour les ventes aux enchères, nous entendons. Qu’il s’agisse de cadeaux de Noël ou just de cadeaux, les ventes aux enchères offrent des opportunités tant en termes d’approvisionnement, avec des pièces que l’on peut difficilement trouver dans la bijouterie normale, mais aussi dans le prix (avec un peu de chance). Dans cette optique, le 29 novembre, les projecteurs s’illuminent à Florence, où est prévue une vente aux enchères par la Maison Bibelot, fondée en 1997 à l’initiative d’Elisabetta Mignoni. Bien que l’Encyclopédie définisse le mot bibelot, d’origine française, comme «bibelot artistique», la vente aux enchères de la Maison vend des pièces qui décrivent comme un bijou inapproprié. Comme une bague avec un sapphire de 6 carats non chauffé du Cachemire (précieux pour la couleur, mais aussi parce que les mines ont été épuisées depuis des années). La pierre a une coupe coussin, encastrée entre deux diamants triangulaires et est certifiée par le Swiss Gemological Institute, Ssef. L’estimation est de 80-100 000 euros. En décembre et mai 2017, deux saphirs du Cachemire ont été battus par Bibelot à 857 000 et 698 000 euros. La vente se compose d’environ 400 pièces, dont des bijoux et des montres (aperçu à Milan, Hôtel dei Cavalieri, 16-17 novembre et Florence, 25-27 novembre).
Parmi les pièces marquantes rapportées par Bibelot, il y a aussi une bague solitaire en platine du début du siècle dernier avec un gros diamant taille ancienne (environ 8 carats) sur un cadre de style empire. Estimation 40-50 000 euros. Un autre élément important est une croix de platine, ornée de 9 carats de diamants et d’un saphir ovale d’environ 7 carats, fabriqué à Rome par Massenza au début du XXe siècle et conservé dans sa boîte d’origine, probablement commandée pour une prélature élevée.
Enfin, parmi les marques de montres-bracelets telles que Rolex (dont une Steel-Gold Daytona et une Oyster GMT Master in Steel, toutes deux évaluées à 7-8 000 euros), Vacheron Constantin, Cartier, Baume et Mercier, Patek Philippe, Omega, Jager LeCoultre , Longines. La montre pour femme est une Vacheron Constantin MCMLXXII de 1972 en or blanc et diamants, estimée entre 3 800 et 4 000 exemplaires. Federico Graglia



Anello solitario in platino. Inizi XX secolo, montatura in stile Impero, diamante taglio vecchio ct 8 circa, misura 15, g 5,4. Stima: 40.000-50.000 euro

Anello solitario in platino. Inizi XX secolo, montatura in stile Impero, diamante taglio vecchio ct 8 circa, misura 15, g 5,4. Stima: 40.000-50.000 euro

Anello con zaffiro e diamanti taglio triangolare. Lo zaffiro ha taglio a cuscino ct 6,08, misura 17, g 4,5 certificato SSEF n 96222 del 30 ottobre. Stima: 80.000-100.000 euro

Anello con zaffiro e diamanti taglio triangolare. Lo zaffiro ha taglio a cuscino ct 6,08, misura 17, g 4,5
certificato SSEF n 96222 del 30 ottobre. Stima: 80.000-100.000 euro

Pendente a croce in platino, diamanti  e zaffiro. Inizi XX secolo in scatola originale Massenza, Roma. Diamanti taglio vecchio ct 9 circa complessivi, zaffiro taglio ovale ct 6,90 circa. Stima: 15.000-16.000 euro

Pendente a croce in platino, diamanti e zaffiro. Inizi XX secolo in scatola originale Massenza, Roma. Diamanti taglio vecchio ct 9 circa complessivi, zaffiro taglio ovale ct 6,90 circa. Stima: 15.000-16.000 euro

Trousse in argento, oro e rubini. Boucheron Paris, Anni Quaranta. Lamina superiore incisa e traforata con motivi floreali e di rondini impreziositi da piccoli rubini su fondo a specchio. Corredata di borsetta contenitore originale in raso nero cm 13x8,5x1,8, g 499,5. Stima: 1.000-1.200 euro

Trousse in argento, oro e rubini. Boucheron Paris, Anni Quaranta. Lamina superiore incisa e traforata con motivi floreali e di rondini impreziositi da piccoli rubini su fondo a specchio. Corredata di borsetta contenitore originale in raso nerocm 13×8,5×1,8, g 499,5. Stima: 1.000-1.200 euro

Rolex Dayton, movimento meccanico automatico Zenith El Primero, ghiera oro, quadrante a fondo nero con contatori dorati, scritta rossa, 6 rovesciato, bracciale Oyster acciaio ed oro. Stima:  7.000-7.500 euro

Rolex Dayton, movimento meccanico automatico Zenith El Primero, ghiera oro, quadrante a fondo nero con contatori dorati, scritta rossa, 6 rovesciato, bracciale Oyster acciaio ed oro. Stima: 7.000-7.500 euro

Rolex Oyster GMT Master, movimento meccanico automatico, ghiera rosso/blu, bracciale Oyster. Stima:  7.000-7.500 euro

Rolex Oyster GMT Master, movimento meccanico automatico, ghiera rosso/blu, bracciale Oyster. Stima: 7.000-7.500 euro








Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*