Orecchini a forma di pesce, in oro 18k rodio nero 32.06 grammi, 6,43 ct rubino, zaffiro giallo 1.26 ct, 0,61 ct zaffiri, tzavorite 33 0,074 g, 2 giade 2,30 grammi, 0,09 grammi hauynites
Lydia Courteille, orecchini a forma di pesce, in oro 18k rodio nero 32.06 grammi, 6,43 ct rubino, zaffiro giallo 1.26 ct, 0,61 ct zaffiri, tzavorite 33 0,074 g, 2 giade 2,30 grammi, 0,09 grammi hauynites

Voyager avec Lydia Courteille

Lydia Courteille est l’une des créatrices les plus imaginatives et raffinées. Dans sa boutique parisienne, la créatrice propose des bijoux uniques, élaborés, souvent teintés d’ironie. Mais Lydia Courteille est aussi une voyageuse irrépressible, curieuse des cultures, des paysages, des histoires, des mythes, des contes de fées et du folklore du monde entier. En effet, ce sont précisément les longs voyages à travers les frontières de l’Orient et de l’Occident qui inspirent ses collections. L’histoire et les créations de Lydia Courteille font désormais l’objet d’une nouvelle biographie rédigée par l’experte gemmologue Juliet Weir-de la Rochefoucauld, qui comprend également des souvenirs de voyage, avec des images prises par la créatrice.

A Jeweller’s Odyssey
Le livre A Jeweller’s Odyssey

Ce n’est pas un hasard si le livre s’intitule L’Odyssée du bijoutier (Acc Art Books, 224 pages, 56 euros), justement pour souligner le parcours aventureux du découvreur d’histoires à raconter, mais aussi de personnages, comme l’impératrice française Marie-Antoinette, à laquelle le créateur a dédié une collection, ou des passions, comme dans les bijoux dédiés au thème de la séduction.
Alcune pagine del libro A Jeweller’s Odyssey
Quelques pages du livre A Jeweller’s Odyssey

Alcune illustrazioni del libro A Jeweller’s Odyssey
Quelques illustrations du livre A Jeweller’s Odyssey

Lydia Courteille. Copyright: gioiellis.com
Lydia Courteille. Copyright: gioiellis.com

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Previous Story

Diamants et fantaisie avec Beauvince

Next Story

Les aurores boréales de Yoko London

Latest from news

Adieu à Marina Bulgari

Marina Bulgari, fille de Costantino Bulgari, premier fils de Sotirios (l’autre était Giorgio), l’orfèvre grec qui