Gioielli, Jewelry, Joaillerie, Joyas, Jewelen

Baselworld 2019. Copyright gioiellis.com

Baselworld, les chiffres de l’incertitude

in news/Fiere





Baselworld a clôturé avec une baisse prévisible de la fréquentation. Mais l’année prochaine, cela change et augmente. En attendant, gioiellis.com a mené une enquête. Le résultat est … ♦

Baselworld: début de la fin ou début d’un nouveau début? À en juger par les chiffres, le budget 2019 pourrait indiquer la première hypothèse. Mais les propos de Michel Loris-Melikoff, directeur de la foire dédiée à l’horlogerie et à la bijouterie, vont dans la deuxième direction. Une chose est sûre: la prochaine édition de Baselworld sera décisive. En remplacement de Sylvie Ritter, Loris-Melikoff a dirigé une transition de Baselworld en neuf mois. Mais le test décisif sera celui de 2020.
Et ce ne sera pas facile: l’enquête sur gioiellis.com voit la prédominance des opérateurs mécontents. Mais même cela était prévisible.

Baselworld 2019. Copyright gioiellis.com
Baselworld 2019. Copyright gioiellis.com

Les chiffres de Baselworld

Les chiffres de Baselworld 2019 sont impitoyables: 520 exposants (-20% et presque 2 000 il y a quelques années), 81 200 visiteurs (-22%). Diminution plus faible toutefois pour les journalistes: 3 300 (-12%). Il est clair qu’une contraction supplémentaire pourrait être le remerciement pour une foire à perte, comme l’a admis la société organisatrice elle-même. Egalement parce que des entreprises qui ont été la pierre angulaire, comme le Swatch Group, qui compte des marques comme Omega, Longines ou Blancpain, ont déjà annoncé qu’elles n’envisageaient pas de revenir à Bâle. Et de grandes maisons de joaillerie telles que de Grisogono et Pasquale Bruni ont décidé de suivre d’autres stratégies de communication.

Il booth di Jacob & Co. Copyright-gioiellis.com
Il booth di Jacob & Co. Copyright-gioiellis.com

Le monde change

Soyons clairs: les principales critiques des entreprises vis-à-vis de la société organisatrice de Baselworld, Mch Group, sont les coûts élevés associés à l’aspect exposition. Mais la crise de la foire suisse ne peut être attribuée à cela seul. Il y a des aspects dont Baselworld n’est pas responsable: la transformation écrasante de l’économie après la numérisation, par exemple. Internet, avec les sites Web, le commerce électronique, Instagram, est un moyen simple pour les entreprises d’être en contact avec leurs références, leurs acheteurs et leurs clients finaux. Les tensions géopolitiques, telles que la guerre entre les États-Unis et la Chine, le Brexit, les guerres du Moyen-Orient, ne dépendent pas de Baselworld, mais affectent les stratégies des entreprises, même celles du bijou. En bref, le marché a changé en quelques années seulement. Et nous devons apprendre à accepter la nouvelle réalité.

Visitatori a Baselworld 2019. Copyright gioiellis.com
Visitatori a Baselworld 2019. Copyright gioiellis.com

Melikoff-Megaloff

Comment Baselworld va-t-il réagir à tout cela? Loris-Melikoff a expliqué lors de la conférence de presse finale. Sa vision est d’une grande ampleur, à tel point que, par un jeu de mots, quelqu’un a commencé à l’appeler en plaisantant Megaloff. S’il réussit cependant, Loris-Melikoff aura eu le mérite de faire revivre un événement caractérisé par une fièvre élevée et dangereuse.

Michel Loris-Melikoff
Michel Loris-Melikoff

Plateforme digitale

Comme mentionné, Internet (et gioiellis.com en est un parfait témoignage) est une mer propice à la pêche, même commerciale. C’est pourquoi la direction veut transformer Baselworld en une plate-forme de communication numérique permettant d’interagir avec les marchands, les collectionneurs et les journalistes tout au long de l’année. En bref, un Baselworld pérenne, qui s’ajoute à la semaine du salon. Un service, via application, d’e-concierge pour la semaine du salon sera également introduit.

L'area Media a Baselworld 2019
L’area Media a Baselworld 2019

Le hall 2 revient

L’année prochaine, la nouvelle présentation sera renouvelée, avec l’extension de l’offre de restauration et un centre multimédia plus large, la scène pour les présentations et les défilés de mode, ainsi qu’un meilleur programme d’accueil en accord avec les hôtels de Bâle. Objectif: les convaincre de baisser les prix. Non seulement: le hall 2 sera restauré, qui est resté fermé cette année. Il accueillera également une section consacrée aux smartwatches: un segment de marché que Baselworld ne peut plus se permettre d’ignorer.

Des prix

L’aspect le plus critiqué par les entreprises est le coût excessif des stands. Loris-Melikoff a promis une réduction de 10 à 20%. En outre, un service sera mis à disposition pour la construction des zones d’exposition.

Visitatori a Baelworld 2019. Copyright: gioielli.com
Visitatori a Baelworld 2019. Copyright: gioielli.com

Rendez-vous

L’année prochaine, Baselworld se déroulera du 30 avril au 5 mai, juste après le salon de l’horlogerie à Genève: l’idée des deux salons est de faire équipe (Suisse) et d’aider ceux qui doivent faire un long voyage. Mais il n’ya pas de dates parfaites, a admis le directeur de Baselworld, soulignant que cette période se chevauchait avec le Ramadan des musulmans.

Baselworld 2019. Copyright: gioiellis.com
Baselworld 2019. Copyright: gioiellis.com

Le sondage de gioiellis.com

Que pensent les opérateurs du nouveau Baselworld dans un format réduit? Nous avons posé la question à 47 exposants du monde de la bijouterie (la plupart préfèrent rester anonymes). En bref: un mélange d’insatisfaction et de frustration a prévalu, avec tant de nostalgie pour Baselworld il y a quelques années. Jugements partagés sur les défilés: beaucoup critiquent les vêtements des modèles, qui ne mettent pas en valeur les bijoux portés.
Mais tout le monde n’a pas exprimé un avis négatif: certaines marques, comme Sutra et Yoko London, pour ne citer que deux, ont exprimé leur satisfaction.

Résultat de l’enquête

Nombre total de bijoutiers interrogés 47
Très insatisfait 13
Partiellement insatisfait 20
Jugement incertain 2
Jugement positif 12

Sfilate a Baselworld
Sfilate a Baselworld

Nel booth di Tamara Comolli.  Copyright: gioiellis.com
Nel booth di Tamara Comolli.
Copyright: gioiellis.com

Il booth di Tirisi. Copyright: gioiellis.com
Il booth di Tirisi. Copyright: gioiellis.com







Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from news

Go to Top