milano

Mariani 1878, un bis d’un siècle et demi

En 2017, elle a remporté les Design Couture Awards à Las Vegas dans la catégorie People’s choise. Et en 2021, Mariani 1878 a récidivé, cette fois dans la catégorie Best in Gold. La Maison basée à Monza, ville à deux pas de Milan, s’apprête à célébrer 150 ans d’une vie riche en récompenses, qui témoignent du savoir-faire d’un orfèvre dans tous les domaines. Le prix précédent, par exemple, a été décerné grâce à Pon Pon, un pendentif goutte en trois dimensions avec 27 carats de diamants de très haute qualité. dans le bijou, chaque diamant était serti individuellement et inséré dans une sorte de réseau qui entoure le solitaire central.

Mariani 1878, pendente con diamanti. Vincitore nella categoria Best in People's Choice
Mariani 1878, pendentif Pon Pon avec diamants. Gagnant dans la catégorie Meilleur dans la catégorie Choix du public

Un bijou, celui présenté à la Couture, qui semble avoir également séduit Melania Trump, à l’époque première dame domiciliée à la Maison Blanche. D’un autre côté, les bijoux Mariani aux États-Unis ont également convaincu les célébrités Sylvester Stallone et Denzel Washington, d’humeur à offrir des cadeaux à leurs partenaires.

Anello con smeraldo di 2,29 carati e diamanti. Copyright: gioiellis.com
Bague avec émeraude de 2,29 carats et diamants. Copyright: gioiellis.com

Quatre ans plus tard, cependant, c’est une paire de longues boucles d’oreilles avec un lien en or bruni et diamants qui a convaincu le jury. La Maison, comme son nom l’indique, a été fondée en 1878 et est dirigée par les frères Carlo et Federico Mariani, diplômés en économie et maîtres en gemmologie, sous la direction de leur père Giuseppe Mariani, descendant direct du fondateur Camillo Mariani.

Anello con zaffiri blu per 6,52 carati, diamanti. Copyright: gioiellis.com
Bague avec saphirs bleus pour 6,52 carats, diamants. Copyright: gioiellis.com
Orecchini con zaffiri per 12,64 carati, diamanti. Copyright: gioiellis.com
Boucles d’oreilles avec saphirs pour 12,64 carats, diamants. Copyright: gioiellis.com
Orecchini con oro nero, smeraldi e diamanti. Copyright: gioiellis.com
Boucles d’oreilles en or noir, émeraudes et diamants. Copyright: gioiellis.com
Anello con smeraldo di 6 carati, diamanti e smeraldi a cornice
Bague avec émeraude de 6 carats, diamants et émeraudes dans un encadrement. Copyright: gioiellis.com
Anello con diamanti e smalto
Bague avec diamants et or noir. Copyright: gioiellis.com

La haute joaillerie Pomellato inspirée de Milan

Né en 1967, en même temps que le succès des grandes maisons italiennes, le milanais Pomellato a gravi les échelons du succès en faisant entrer le concept de prêt-à-porter dans la joaillerie. Luxueux, mais discret. Design, mais sans exagérer. Des formes simples mais pas simplistes. Des bijoux qui ont immédiatement séduit les dames milanaises et, plus tard, celles d’autres villes. au fil des ans, la capacité d’interpréter une mode sans excès a traversé les frontières italiennes parallèlement à l’identification de Milan comme l’une des capitales mondiales du design. Pomellato a été racheté par le groupe français Kering il y a une dizaine d’années pour cette raison.

Anello Castello in oro rosa, diamanti, rubellite
Castello ring in pink gold, diamonds, rubellite

Quelque chose a changé depuis. Pomellato, grâce à la poussée du géant parisien du luxe, a été amenée sur les marchés internationaux et, en partie, a ajouté à sa sobriété une saveur de plus en plus marquée de bijoux haut de gamme. Aujourd’hui, le directeur créatif, Vincenzo Cataldo, a décidé de combiner la ligne de haute joaillerie, introduite il y a trois ans, avec l’écho des racines de la marque. Pour cette raison, la nouvelle collection s’inspire de Milan.
Orecchini Terrazza Duomo in oro giallo e diamanti
Terrace Duomo earrings in yellow gold and diamonds

Les pièces de la gamme, qui allient pierres précieuses et tradition du design, portent le nom de lieux également connus des touristes, comme le Duomo (la cathédrale néo-gothique) ou le château de la ville, mais aussi les gratte-ciel les plus modernes. La collection se compose de quatre lignes : Vertical Landscapes, Contemporary Heritage, Creativity on Stage et Terrazza Duomo. L’une des pièces les plus marquantes est sans doute le collier Castello, composé de plaques d’or rose reliées par des maillons sertis de diamants de différentes formes : plus de 28 carats de gemmes taille brillant, baguette, princesse et ronde, plus cinq rubellites pour 29 carats. Une chaîne, attachée au tour de cou est amovible.
Catena body in oro rosa e diamanti
Body chain in rose gold and diamonds

Collana con catena Lariat in oro e diamanti
Lariat chain necklace in gold and diamonds
Collana Lirica, oro diamanti
Lirica necklace, gold diamonds
Girocollo Terrazza Duomo in oro rosa e diamanti
Terrace Duomo necklace in rose gold and diamonds
Orecchini Castello con diamanti e tanzanite
Castello earrings with diamonds and tanzanite
Orecchini Terrazza Duomo in oro bianco e diamanti
Terrace Duomo earrings in white gold and diamonds
Orecchini Terrazza Duomo in oro rosa e diamanti
errace Duomo earrings in rose gold and diamonds

Une scène à l’opéra pour Schreiber

Milan, la capitale du design. Mais aussi des bijouteries: il y en a, comme Schreiber, avec une longue et agréable tradition qui continue à renouveler ♦

La simplicité est l’antichambre de l’élégance et le bon goût est dans la chambre voisine. Schreiber, bijoutier milanais de longue date (la troisième génération, avec Giacomo et Feerico) n’a pas de problèmes pour soutenir l’argent avec des collections classiques en or et pierres précieuses. Les bijoux réalisés avec l’argent moins cher, mais, ne pas oublier la marguerite, le symbole de la bijouterie qui a été fondée en 1948 et exploite maintenant à nouveau dans le centre, en via Borgospesso.

La margherita simbolo della maison. Oro giallo e smalto bianco
La marguerite, symbole de la maison. Or jaune et émail blanc

Dans le style milanais parfait, le bijoutier offre un luxe qui ne crie pas, mais ne a pas des limites pour les éléments de valeur, tels que les pierres précieuses sélectionnées par le fils du fondateur, Giacomo, qui après avoir été diplômé de la Gia, choisit personnellement les pierres à utiliser pour les collections. Le style est celui qui allie modernité et dévouement classique au luxe: or, souvent de couleur blanche, avec des pierres en alternance, souvent monté dans la forme classique de marguerite. En bref, des bijoux qui sont parfaits pour une première au Teatro alla Scala.

Anello in oro giallo e diamanti
Bague en or jaune et diamants

Anello in oro giallo, tanzanite e diamanti
Bracciale in oro giallo e smalto Bracelet en or jaune et émail

Collana in oro bianco, diamanti, zaffiri
Collier en or blanc, diamants, saphirs
Orecchini in oro bianco
Boucles d’oreilles en or blanc
Anello chevalier in oro bianco
Bague Chevalier en or blanc

Brusi et la nature asymétrique

Les bijoux de la petite maison milanaise milanaise, fondée en 1930 ♦

Brusi fait partie des nombreuses histoires de bijoux italiens. Une histoire qui a commencé à Milan en 1920, quand le jeune orfèvre Pietro Codari a créé son entreprise et ouvert un laboratoire. L’histoire se poursuit: en 1970, son fils Paolo hérite de son laboratoire et de sa profession. Au fil du temps, l’entreprise s’est développée et a affiné sa vocation. Aujourd’hui, Paolo, Andrea et Simone, les trois enfants de Paolo Codari, travaillent dans l’entreprise familiale et sont responsables de la gestion créative, financière et commerciale de Brusi.

Anello in oro con tanzanite e corona di diamanti
Bague en or avec tanzanite et couronne de diamants

L’entreprise, située dans un quartier historique de la ville, entre le cimetière monumental de Milan et le quartier chinois, propose des pièces de bonne qualité, à base d’or, de diamants et de pierres précieuses. Les bagues avec pavé de diamants champagne et pierres précieuses telles que la tanzanite sont les chevaux de bataille. Toujours avec le style de «presque symétrie». C’est-à-dire cette différence avec la spécularité géométrique parfaite que l’on trouve souvent dans la nature. Le but est de présenter des bijoux en harmonie avec la nature, grâce à cette asymétrie naturelle. Concept subtil mais intéressant.

Anelli con smeraldi e zaffiri
Anelli con smeraldi e zaffiri blu
Anelli con diamanti champagne
Champagne diamond rings
Orecchini in oro, apatite, madreperla, diamanti brown
Earrings in gold, apatite, mother of pearl, brown diamonds
Orecchini in oro e diamanti champagne e bianchi
Earrings in gold and champagne and white diamond
Orecchini in oro e zaffiri blu
Gold and blue sapphire earrings
Orecchini in oro e rubini
Gold and ruby earrings
Anello in oro bianco e tanzanite
Ring in white gold and tanzanite

La Chine est à Milan avec Michela Bruni Reichlin

Les bijoux de Michela Bruni Reichlin, la designer milanais avec un style Monte Napoleone ♦

Fille d’un ancien ambassadeur à Pékin, avec une éminente famille derrière, femme d’un designer qui travaille à New York (Riccardo Gambaccini): Michela Bruni Reichlin conçoit des bijoux et les vend dans sa boutique à Milan. Qui n’est pas seulement une rue: Via Monte Napoleone est l’une des rues de le luxe du monde. Mais les bijoux de Michela Bruni Reichlin ont aussi un autre aspect qui les distingue: ils sont entre l’Est et l’Ouest, le résultat de nombreux voyages en Chine dans la période (fin des années nonante) où le père, Paolo Bruni, a représenté l’Italie. L’expérience en Chine est également la base de certains des choix stylistiques: par exemple, l’utilisation de jade, mais aussi quelques-uns des motifs iconographiques, tels que des dragons ou des masques.

Orecchini con diamanti
Boucles d’oreille en diamant

Il ne sont pas, cependant, bijoux qui imitent un style ethnique. Il y a la combinaison de pierres semi-précieuses telles que le jade, agate, corail, onyx et turquoise avec de l’or et des diamants. En bref, si elle était un chef, la designer serait propose un menu fusion, avec de grandes variations: il y a aussi des bijoux de luxe, proposées à plusieurs milliers d’euros. Un autre aspect à souligner: toutes les boucles d’oreilles sont faites de deux parties, une partie supérieure et un pendentif. Ce sont des bijoux interchangeables, de façon à multiplier les combinaisons. Fondamentalement, si vous achetez deux pièces si elles obtiennent quatre. Une option qui est apprécié, et non seulement par les clients milanais.

Collana con corallo
Collier de corail
Michela Bruni Reichlin
Michela Bruni Reichlin
Orecchini con giada lavanda, rubellite e perle
Boucles d’oreilles avec jade lavande, rubellite et perles
Orecchini con ametista e quarzo lemon
Boucles d’oreilles avec améthyste et quartz citron

Les dates du prochain Milano Fashion&Jewels

La prochaine édition de Milano Fashion&Jewels, un événement dédié aux accessoires de mode, vêtements et bijoux, se tiendra du dimanche 18 au mercredi 21 février 2024 à Fieramilano (Rho). La date du deuxième rendez-vous a également été fixée : l’édition de septembre aura lieu du dimanche 15 au mercredi 18. La nouvelle fréquence hebdomadaire de l’événement, selon la société organisatrice (fieramilano), a pour objectif d’intercepter une cible plus large et internationale de visiteurs au afin de maximiser les opportunités d’affaires. Les acheteurs nationaux et internationaux pourront ainsi ajouter l’événement Milano Fashion&Jewels parmi les événements de la Fashion Week.

Fashion&Jewels
Fashion&Jewels

Parallèlement, Micam Milano, Mipel et The One Milano se tiendront également dans les espaces d’exposition de Rho, avec un chevauchement partiel avec Lineapelle. Lors de l’édition de septembre 2023, plus de 42 273 opérateurs professionnels de 129 pays ont pu découvrir les collections de 2000 marques.
Homi Fashion&Jewels Exhibition 2022. Copyright: gioiellis.com
Homi Fashion&Jewels Exhibition 2022. Copyright: gioiellis.com

Le rêve de Istanboulli

Depuis son enfance à Alep, Krikor Istanboulli s’intéresse à l’art de l’orfèvrerie. Mais sa vie l’a amené à se concentrer sur le commerce des pierres précieuses : il a commencé à faire le commerce de l’or et des pierres entre l’Orient et l’Occident. Arrivé en Italie, il fonde Art.Or, tandis que son frère Arturo crée une autre société, Krisonia, qui est un portemanteau entre le nom de son père, Krikor, et celui de sa mère, Sonia. L’amour pour les bijoux, cependant, ne l’a pas abandonné et, ayant établi sa base à Milan, il a fondé Istanboulli Gioielli. Compte tenu de sa profession, il a pu fournir à sa Maison des pierres précieuses et de l’or capables de satisfaire même un mahraja. S’il continue à diriger la vente en gros de pierres précieuses, il a donc développé une marque qui utilise les meilleurs matériaux.

Anello Volo in oro e diamanti venduto da Neiman Marcus
Bague Volo en or et diamants vendue par Neiman Marcus

Diriger le flux de diamants, rubis et émeraudes est son fils Vace, diplômé du GIA. Pour ne rien rater, il est également devenu un expert en perles, après avoir passé six mois à travailler chez un grossiste d’Akoya et des mers du Sud. Il a également passé quelque temps à Anvers, la capitale du diamant. Bref, pas d’improvisation, ce sont des professionnels ici. Une aide précieuse vient également de Zarmine, sa fille, qui a rejoint l’entreprise en 2003. Elle fait du marketing. En bref, le travail de la famille Istanboulli est au sommet et maintenant leurs entreprises de fabrication et de vente en gros sont parmi les plus importantes d’Italie.

Bracciale in oro rosa e zaffiri
Bracelet en or rose et saphirs
Orecchini in oro giallo, diamanti e smeraldi
Boucles d’oreilles en or jaune, diamants et émeraudes
Anello in oro giallo, diamanti e smeraldi
Bague en or jaune, diamants et émeraudes
Anello in oro rosa e diamanti della collezione Anima
Anello in oro rosa e diamanti della collezione Anima
Vace Istanboulli
Vace Istanboulli

Busatti 1947, de la tradition à l’innovation

Busatti à Milan est un nom historique de la joaillerie. Il a maintenant doublé. Une branche de la famille a décidé de se concentrer résolument sur la recherche et l’innovation et a créé sa propre marque : Busatti 1947. Après quelques mois de vie, elle bénéficie déjà d’une prestigieuse reconnaissance : deuxième place dans la catégorie Best in Diamonds Above $40,000 Retail chez Couture Prix de conception. Le mérite, justement, d’un élan décisif vers un design fort et un choix de matériaux inhabituel à bien des égards. Derrière tout cela se trouvent les frères Lalla et Davide Busatti. L’histoire de la famille remonte au moment où le grand-père, Antonio Busatti, a commencé à voyager au Japon après la Seconde Guerre mondiale pour acheter des perles.

Bracciale in alluminio nero, fibra di carbonio, diamanti. Copyright: gioiellis.com
Black aluminum bracelet, carbon fiber, diamonds. Copyright: Gioiellis.com

Son fils, Luigi, a poursuivi l’entreprise avec des pierres précieuses. Lalla (designer) et Davide Busatti (qui sélectionne les pierres précieuses) représentent la troisième génération, qui a décidé d’introduire des bijoux avec leur propre marque dans le commerce des pierres précieuses. Mais, comme mentionné, y mettre beaucoup d’innovation. Par exemple, en introduisant des matériaux inhabituels, comme la fibre de carbone pour fabriquer une résine super résistante, qui est combinée avec de l’or et des diamants ou du cacholong. Les bijoux haut de gamme ont déjà été présentés dans les principaux salons internationaux de la joaillerie, de Las Vegas à Dubaï, Genève et Hong Kong.

Bracciale in alluminio nero, fibra di carbonio, diamanti. Copyright: gioiellis.com
Black aluminum bracelet, carbon fiber, diamonds. Copyright: Gioiellis.com

His son, Luigi, continued the business with gems. Lalla (designer) and Davide Busatti (who selects the gems) represent the third generation, who have decided to introduce jewels with their own brand to the precious stones trading business. But, as mentioned, putting a lot of innovation into it. For example, in introducing unusual materials, such as carbon fiber to make a super resistant resin, which is combined with gold and diamonds or cacholong. The high-end jewels have already been presented at the main international jewelery fairs, from Las Vegas to Dubai, Geneva and Hong Kong.

Bracciale realizzato con una speciale resina con fibra di carbonio, oro e diamanti gialli. Copyright: gioiellis.com
Bracelet made with a special resin with carbon fiber, gold and yellow diamonds. Copyright: Gioiellis.com
Collana Tokyo in resina tonalità Royal Zest, diamanti e oro rosa
Tokyo necklace in Royal Zest-tone resin, diamonds and rose gold
Orecchini Tokyo in resina tonalità Royal Zest, diamanti
Tokyo earrings in Royal Zest tone resin, diamonds
Orecchini Cairo con diamanti taglio trilliant e madreperla
Cairo earrings with trilliant-cut diamonds and mother-of-pearl
Lalla e Davide Busatti
Lalla and Davide Busatti

Piero Milano sans frontières

Qui sait pourquoi il y a des joailliers qui réussissent à se faire une légende autour de leurs collections et d’autres, comme la marque piémontaise Piero Milano, qui sont tout aussi bons, mais moins audacieux pour le communiquer. Parfois, les stratégies de marketing sont un peu mystérieuses. Tout comme il est difficile de comprendre qu’une marque comme Piero Milano soit appréciée dans les magasins à l’étranger, ait de nombreux admirateurs, mais soit moins reconnue dans l’image collective.

Collezione Eden, anello in oro bianco e full pavé di diamanti
Eden collection, ring in white gold and full pavé diamonds

Pourtant, l’entreprise valencienne fondée il y a un demi-siècle par Piero Milano et Luigi Benzi n’a rien à envier à bien d’autres Maisons qui jouissent d’une célébrité (parfois imméritée). D’accord, Piero Milano revendique un bon succès sur le marché, grâce à sa capacité à interpréter le bijou classique, comme le veut la tradition des orfèvres de cette province piémontaise. Or, platine, diamants, pierres précieuses et semi-précieuses : rien ne manque au vaste catalogue de propositions, allant de la haute joaillerie au facile à porter.

Anello flessibile in oro giallo e diamanti della collezione Goa
Flexible ring in yellow gold and diamonds from the Goa collection
Orecchini in oro rosa e diamanti, collezione Goa
Earrings in pink gold and diamonds, Goa collection
Orecchini in oro bianco diamanti e zaffiri realizzati con la tecnica invisible setting
Earrings in white gold, diamonds and sapphires made with the invisible setting technique
Anello in oro rosa con diamanti
Rose gold ring with diamonds
Collana con pendente in oro bianco, diamanti e rubini
Necklace with pendant in white gold, diamonds and rubies

Montres de collection aux enchères de Cambi

Montres charmées pour collectionneurs : le milanais Cambi Casa d’Aste organise la vente. La vente est prévue le jeudi 15 juin, au siège de via San Marco à 15h00. Aux enchères, une collection de pièces uniques réalisées par des marques internationales telles que Rolex, Audemars Piguet, Patek Philippe, ainsi qu’un certain nombre de marques indépendantes.

Rolex sportivo modello Submariner del 1957
Rolex Submariner 1957

Parmi les lots phares figure un chronographe monopoussoir néovintage réalisé en platine vers 1991 par Daniel Roth avec une édition limitée à seulement 16 pièces : il possède un cadran aux finitions satinées et guillochées, chiffres romains et fond apparent (Estimation : 25 000 – 50 000 euros) . Une autre pièce marquante est un rare modèle Rolex sport Submariner d’environ 1957, en acier avec bracelet en cuir, cadran noir brillant, chevrotine au radium, couronne surdimensionnée vernie, boîtier en acier jamais poli, une lunette tournante avec triangle rouge pour signaler le à 12. ( Estimation : 50 000 – 80 000 euros).

Audemars Piguet in acciaio inossidabile appartenuto all’ex pilota austriaco di Formula Uno Gerard Bergher
Stainless steel Audemars Piguet that belonged to Austrian former Formula One driver Gerard Bergher

Il existe également une Royal Oak Jumbo D Series d’environ 1979, produite par Audemars Piguet en acier inoxydable, et qui appartenait à l’ancien pilote de Formule 1 autrichien Gerard Bergher, vainqueur de dix Grands Prix. La montre a un boîtier octogonal, un cadran bleu Petit Tapisserie et est accompagnée de la boîte d’origine et de la garantie (Estimation : 35 000 – 50 000 euros). A noter également un rare chronographe à deux compteurs à poussoirs signé Omega, modèle Chrono 33.3, qui se distingue par son cadran gris Lemrich tricolore, chiffres romains chiffres des heures, calibre 33.3 à remontage manuel et boîtier en acier inoxydable. acier avec fond vissé étanche. (Estimation : 12 000 – 18 000 euros).

Omega Chrono 33.3
Omega Chrono 33.3

Enfin, une autre Rolex, la convoitée Cosmograph Daytona fabriquée en acier vers 1965 avec une extraordinaire lunette en Bakélite et des poussoirs vissés millerighe, un cadran Grené argenté et des compteurs noirs contrastants. (Estimation : 55 000 – 80 000 euros).
Rolex Cosmograph Dayton
Rolex Cosmograph Dayton

Film d’auteur pour l’Essenziale par Atelier VM

Bijouterie et cinéma d’art et d’essai. La marque milanaise Atelier VM a signé une collaboration avec les réalisateurs Alberto Caffarelli et Matteo Erenbourg du collectif Alterazioni Video. Objectif : réaliser un film en cinq épisodes L’Essenziale, Histoires d’amour soudées. Le lien avec le cinéma d’auteur concerne la sélection au Festival du film de mode de Milan de la vidéo, qui selon les auteurs est un hommage à Jean Luc Godard, le réalisateur français d’avant-garde, l’un des noms éminents de la Nouvelle Vague récemment décédé loin. Les réalisateurs ont décidé de reproduire certaines scènes cultes de ses films. L’Essentiel, quant à lui, est le bijou-symbole d’Atelier VM.

Bracciali L'Essenziale
L’Essenziale bracelets

Les bijoux des vidéos se retrouvent aux poignets de deux femmes de générations différentes, probablement une grand-mère avec sa petite-fille, alors qu’elles se lavent les mains ou échangent une caresse, ou dans les bras de deux amies (peut-être amantes ?) pendant qu’elles lisent, jouent et ils paressent sur la terrasse, et encore sur les corps de deux amants qui se réveillent, sur les mains de trois amis ébahis au bar et, enfin, portés par une fille qui se laisse aller dans une danse sauvage et libératrice.
La locandina del film L'Essenziale
The poster of the film L’Essenziale

Une boutique à Milan pour PdPaola

La longue marche de PdPaola est partie il y a huit ans de Barcelone et fait maintenant escale à Milan. La marque fondée par les frères Paola et Humbert Sasplugas a ouvert un magasin monomarque dans la ville italienne à la croissance la plus rapide. Il est situé sur le Corso Vercelli 4, l’une des principales rues commerçantes. La boutique est sur deux étages et adopte des couleurs douces, des étagères flottantes et des miroirs circulaires. Naturellement, la boutique présente les nouveautés de la marque et ses collections signature telles que Lettres, Charms et Zodiaque, ainsi que la ligne de bijoux en or 18 carats et diamants synthétiques.

Interno dello store di PdPaola a Milano
Interior of the PdPaola store in Milan

PdPaola possède déjà des magasins dans les principales villes espagnoles telles que Madrid, Barcelone, Séville, Bilbao, Saint-Sébastien et Palma de Majorque, ainsi qu’à Londres, Porto Rico, Lima et Riyad. Elle a récemment ouvert de nouveaux shop-in-shops dans la chaîne espagnole de grands magasins de luxe El Corte Inglés. Les bijoux de la marque sont disponibles dans 2000 points de vente et sur une dizaine de marchés internationaux dont 50 aux Etats-Unis.
Esterno del negozio PdPaola a Milano
Exterior of the PdPaola store in Milan

Bracciale indossato con charms
Bracelet worn with charms
Ciondolo in argento con placcatura oro
ilver pendant with gold plating

De nombreux bijoux aux enchères avec Cambi

De nombreux bijoux de qualité, de grandes marques : ce sont près de 400 lots qui composent le catalogue Fine Jewels de la Maison de Ventes Cambi. La vente est prévue le mercredi 17 mai à partir de 11h00 au bureau de Milan (via San Marco 22, Milan). Dans le premier tour de la vente aux enchères (lots 1/98), les bijoux d’époque sont les protagonistes : parmi les objets les plus intéressants se distinguent une collection de coraux de différentes époques et origines, une parure de camées en coquillage représentant des poètes italiens célèbres et des divinités classiques avec des boîtier (estimation : 6 000-8 000 euros), et un bracelet en micromosaïque avec vues de Rome (9 000-11 000).

Corals and cameos
Corals and cameos

Au deuxième tour (lots 99/402) des bijoux contemporains sont en vente, comme le tour de cou de la collection Serpenti de Bulgari (40 000-60 000), un bracelet avec améthyste et diamants de Michele della Valle (6 000-7 000), un cabriolet sautoir en diamants en collier et bracelets (30 000-40 000) et un bracelet de la collection Panthère de Cartier (10 000-15 000).
Panthère bangle by Cartier
Panthère bangle by Cartier

Parmi les meilleurs lots figurent un diadème raffiné en diamants et émeraudes colombiens (20 000-25 000), une bague avec une émeraude colombienne d’environ 10 carats (50 000-60 000), un diamant taille brillant de 3,48 carats (50 000-60 000), un bague avec saphir du Cachemire (60 000-80 000) et un diamant taille brillant de 13,39 carats (70 000-90 000).

Ring with Colombian emerald of about 10 carats
Ring with Colombian emerald of about 10 carats
Ring with a cabochon-cut Sri Lankan sapphire weighing 7.82 carats and diamonds
Ring with a cabochon-cut Sri Lankan sapphire weighing 7.82 carats and diamonds

La joaillerie contemporaine revient à la galerie Rossini

La Milan Design Week, le Fuorisalone et le Salone del Mobile et la désormais traditionnelle exposition-concours de la Galleria Rossini dédiée à la joaillerie contemporaine sont de retour. Du 15 avril au 6 mai, les finalistes de la deuxième édition du Concours de bijoux contemporains seront sur scène, avec l’exposition de plus de 60 bijoux d’artistes italiens et étrangers, en collaboration avec les commissaires Marina Chiocchetta et Sonia Patrizia Catena. Comme toujours, ce sont des bijoux-ouvrages, des pièces uniques, réalisées avec des matières précieuses ou usuelles.

Cristian Visentin, spilla Lace
Cristian Visentin, spilla Lace

Sont exposés les bijoux de Thomas Ayers Jewellery, Bodyfurnitures de Gian Luca Bartellone, Frederic Byron Upcycling Phenomenon, Emanuele Cannoletta, Clara D’Onofrio, Ellence, Tami Eyal, Mgioielli de Magda Ferrari, Alessandra Filippelli, Patrizia J., Vanessa Kubach, Melania La Via Textile Art Studio, Mariagioia Maffucci, Elisabetta Nevola porcelaine non conventionnelle, Laura Sala, Renata Shaikhislamova Atelier Inter Nos, Tabitha Sowden, Cristian Visentin, Laura Visentin Contemporary Jewelry.
Mariagioia Maffucci, Spilla Reef
Mariagioia Maffucci, Spilla Reef-Flora

Les finalistes ont été choisis par deux jurys, l’un interne à la galerie et l’autre externe, composés de commissaires, d’experts en art, d’enseignants et de designers. Les gagnants, annoncés le samedi 15 avril, recevront un prix spécial qui comprend la possibilité d’une exposition personnelle à la galerie Rossini, la possibilité d’exposer au musée Bijou de Casalmaggiore, au Spazio Heart de Vimercate et au Spazio E à Ghemme. Sont également exposés les bijoux d’artiste de Claudia Marchioni, lauréate du prix Rossini, proclamé lors de la soirée d’ouverture de Redefining Jewellery, un projet qui en est à sa huitième édition et dont la galerie est partenaire depuis 2012.

Bijou contemporain
Galerie Rossini
Viale Monte Nero, 58, 20135 Milan
Du mardi au samedi 10.00 -19.00

Bracciale di Claudia Marchioni
Bracciale di Claudia Marchioni

Atelier VM a choisi Errani Studio

Errani Studio, l’agence de communication milanaise, s’occupera du monde des médias pour Atelier VM, une marque née en 1998 à Milan à l’initiative de Marta Caffarelli et Viola Naj Oleari. Les étapes importantes de la croissance d’Atelier VM incluent les premières commandes de Barneys New York et l’ouverture de la boutique de la Piazza Sant’Eustorgio à Milan. En 2007, les deux créateurs s’installent via Cesare Correnti, dans le quartier des Cinque Vie, un contexte plus commercial où ils consolident le rapport au territoire.

Il bracciale l'Essenziale in oro 18 carati
Il bracciale l’Essenziale in oro 18 carati

L’Essenziale est le nom du bracelet né en 2014 et en 2015 Atelier VM a ouvert le premier corner en France dans le grand magasin Le Bon Marché à Paris. Viennent ensuite le deuxième magasin phare à Milan dans le quartier de Brera, un magasin prestigieux à Londres dans le grand magasin historique Liberty, trois corners dans le grand magasin La Rinascente à Rome, Turin et Milan et chez Nordstrom à New York. En 2020, cependant, la marque a lancé sa propre boutique en ligne et en 2022, elle a ouvert deux corners à La Rinascente Florence et Cagliari.
Anello chevalier con impronta digitale personalizzata
Anello chevalier con impronta digitale personalizzata

Art et bijoux avec le Club degli Orafi à miart

Or, bijoux et art. Le lien est serré. Ceci est souligné par la participation du Club degli Orafi Italia, soutenu par l’agence gouvernementale Ice, à Miart, la foire internationale d’art moderne et contemporain qui se déroule à Milan du 14 au 16 avril 2023 dans l’espace d’Allianz MiCo, le plus grand centre de congrès d’Europe. La participation prend la forme de l’exposition Double Face, qui présente les bijoux d’artiste de huit membres du Club, organisée par Alba Cappellieri.

Alba Cappelieri
Alba Cappelieri

The Double Face n’est pas seulement une métaphore ou un dispositif narratif, mais une occasion d’enquêter et de réfléchir sur la double capacité des bijoux exposés : objets précieux, mais aussi expression de créativité, d’innovation et d’expérimentation. De Titien à Anish Kapoor, de Salvador Dali à Cindy Sherman, de Jan Vermeer à Claes Oldenburg et encore Giuseppe Penone, Michelangelo Pistoletto, Marina Abramovic : nombreux sont les artistes qui ont exploré et investigué la diplopie comme réflexion sur l’identité à toutes les époques mais aussi sur l’invisible, le spirituel, les illusions ou les ombres.
Gio' Pomodoro, bracciale, 1980, oro giallo, oro bianco, smalti, zaffiri, diamanti. Photo: Michele Porcari
Gio’ Pomodoro, bracciale, 1980, oro giallo, oro bianco, smalti, zaffiri, diamanti. Photo: Michele Porcari

Pour cette raison, les œuvres ont été sélectionnées pour leur double identité, avec le travail d’artistes tels que Giò Pomodoro, qui a créé les bijoux pour Cesari et UnoaErre, et Sergio Fermariello, auteur du bracelet pour de’Nobili, qui a ici interprété leur recherches respectives dans le milieu du bijou avec des résultats d’un grand intérêt et de qualité, les boucles d’oreilles Puzzle Arlecchino de Mattioli inspirées du Pointillisme et du Carnaval de Mirò, les créations de Vhernier, qui font référence aux formes élégantes et douces des sculptures de Constantin Brancusi, Max Bill ou Barbara Hepworth, ou comme le collier transformable d’Alfredo Correnti, inspiré par la sinuosité de l’Art Nouveau. Ce sont des bijoux qui explorent l’expérimentation artistique, comme dans le bracelet Wave d’Angeletti où la tradition millénaire de la joaillerie rencontre l’innovation de nouveaux matériaux ou comme dans le crâne de corail de Liverino qui se transforme en sculpture.
Mattioli, anello della collezione Calatrava
Mattioli, anello della collezione Calatrava

Diamants et bijoux aux enchères avec Bolaffi

Environ 500 lots avec des bijoux du XIXe siècle à nos jours et des bases d’enchères très diversifiées. C’est ce qui est inclus dans le catalogue de la vente aux enchères de printemps de bijoux par Aste Bolaffi le 28 mars, prévue à Milan, à l’hôtel Mandarin Oriental (via Andegari 9), tandis que le 29 mars, elle sera en mode internet en direct sur l’Aste Bolaffi. www.astebolaffi La vente est précédée de l’exposition ouverte au public du vendredi 24 mars jusqu’au jour de la vente aux enchères (dimanche exclu) au siège de Bolaffi (via Manzoni 7).

Spilla in corallo, diamanti e zaffiro blu di Cartier
Spilla in corallo, diamanti e zaffiro blu di Cartier

La sélection de diamants comprend les meilleurs lots de la vente, dont un diamant non monté de 9 carats, couleur F, pureté VVS2, accompagné d’un certificat Gia (lot 298, prix de départ 260 000 euros) et un collier de diamants de 36 carats au total d’une valeur exceptionnelle couleur et pureté (lot 297, socle 65 000 euros). Le catalogue comprend également des bijoux Tiffany, Bulgari, Cartier et Pomellato et une collection intéressante d’Orisa Torino des années 1940 aux années 1960.
Collana con zaffiri colorati e diamanti
Collana con zaffiri colorati e diamanti

Collana in oro giallo 18 carati di Pomellato
Collana in oro giallo 18 carati di Pomellato

Girocollo con diamanti, zaffiri, rubini e smeraldi intagliati a forma di foglie
Girocollo con diamanti, zaffiri, rubini e smeraldi intagliati a forma di foglie

A Milan art et bijoux par Vasiliki Merianou




Bijoux et art, sculpture et joaillerie : le mariage est destiné à perdurer. À Milan, la galerie Rossini est spécialisée dans la proposition périodique du travail de designers, d’artistes et de créatifs qui s’engagent dans la création de bijoux. C’est au tour de l’artiste grec Vasiliki Merianou (alias Lokta Art) avec l’exposition Paramonas (23 mars – avril), inspirée par la côte ouest de l’île de Corfou et, en particulier, par la plage de Paramonas. Vasiliki Merianou a remporté en 2022, le premier prix de la 1ère édition du concours de Joaillerie Contemporaine, organisé par la Galerie Rossini. Elle expose aujourd’hui plus de 30 créations, dont des bijoux et des microsculptures, dans cette exposition personnelle.

Vasiliki Merianou, fondatrice de la marque Lokta Art, qui vit et travaille en Suisse, propose des bijoux aux formes archaïques et organiques définies, aux teintes terreuses comme le rouge, le marron ou le beige, associées à des tons froids comme le vert et le bleu. Les matériaux utilisés sont les plus variés : pierres, bois, ficelle et papier, éléments pauvres et hétérogènes. D’autre part, ce sont des créations artistiques.

Galerie Rossini
Viale Monte Nero 58, Milan
du jeudi 23 mars au 7 avril 2023
horaires: du mardi au samedi 10.00 – 19.00

Collana di Lotka Art
Collana di Lotka Art







Pour Breil, c’est l’heure de la marque unique




Retirez tout, mais pas le nouveau magasin de marque unique. Breil, Brand of the Binda Group, a ouvert un magasin caractérisé par l’intervention de SeaCreative, pseudonyme de Fabrizio Sarti, Scratch et illustrateur. Un moyen de rapprocher un jeune public. À l’intérieur du magasin Seacreative, il a peint une grande murale en noir et blanc, avec un style de roman graphique, avec l’écriture ne touche pas mon Breil au centre, qui est la revendication historique de la montre et des montres et bijoux en acier.

Interno dello store Breil
Interno dello store Breil

Le magasin est situé à l’intérieur du centre commercial IL Carosello, à Carugate (Milan) et se développe sur une superficie totale de 42 mètres carrés, avec une grande fenêtre de 6 x 9 mètres de grande envergure. Et, bien sûr, les fenêtres avec des bijoux et des montres.
Esterno dello store Breil
Esterno dello store Breil

Pour Breil, le bandage unique est la possibilité de mettre à la disposition des clients un espace d’échange et de partage, un endroit où la marque s’exprime au maximum, en particulier grâce à une offre unique et exhaustive de son univers. Le magasin Breil prend en charge et intègre la distribution physique sur le territoire national, représenté par les concessionnaires sélectionnés et numériques via le site de commerce électronique www.breil.com et les différents marché. C’est un renforcement de nos services de consommation, pour nous toujours au centre de chaque action.
Marialba Consoli, directeur marketing de Breil

SeaCreative (Fabrizio Sarti) al lavoro
SeaCreative (Fabrizio Sarti) al lavoro







Les pièces uniques d’Antonella Ferrara




Or, argent, pierres naturelles et perles, avec l’ambition de devenir des sculptures portables. Ils sont le fruit du travail d’Antonella Ferrara, qui a une longue (35 ans) activité derrière elle. Après des études d’orfèvrerie à Milan, Antonella Ferrara crée des bijoux dans son atelier-laboratoire. Au centre de son univers créatif se trouve la création de micro-sculptures à partir de pierres précieuses et d’opales. Ce sont toutes des pièces uniques avec des éléments décoratifs et figuratifs qui évoquent des symboles modernes et des références historiques et constituent un segment thématique de sa production, lié à son expérience artistique.

Anello in oro con rubino
Anello in oro con rubino

Colliers, bracelets, boucles d’oreilles, bagues et broches s’inspirent de thèmes très variés, comme la collection Galaxia, ou les Trésors de la Mer, Ancestralia, mais aussi les Merveilles de la Terre. Un exemple des sources d’inspiration est le médaillon en nacre avec une figure fantastique et inspiré de l’élément mythologique de la divinité grecque Aschepio, Esculape en latin, symbole des sciences de la santé et de la sagesse.
Collana con pendente in argento e oro, smalto
Collana con pendente in argento e oro, smalto

Anello con diamanti e perla scaramazza
Anello con diamanti e perla scaramazza
Orecchini Ethnos con oro e perle
Orecchini Ethnos con oro e perle
Medaglione con oro e madreperla
Medaglione con oro e madreperla
Orecchini con gocce di opale e oro sabbiato
Orecchini con gocce di opale e oro sabbiato

Anello di Antonella Ferrara
Anello di Antonella Ferrara







1 2 3 16