Barakà

Quatre autres marques pour Haute Jewels Geneva




Haute Jewels Geneva attire de nouvelles Maisons de joaillerie. Débuté tranquillement en 2019 avec la présence de quatre marques, l’événement fondé et organisé par le PDG de Yoko London, Michael Hakimian, a pris de l’ampleur. Pour l’édition 2023 au Fairmont Grand Hotel Geneva du dimanche 26 mars au dimanche 2 avril, quatre autres marques de bijoux sont attendues : Pasquale Bruni, Karen Suen, Busatti 1947 et Casato. Les nouveautés rejoindront les 18 marques déjà présentes en 2022 et qui ont confirmé leur présence pour la nouvelle édition : Yoko Londra, Roberto Coin, Sutra, Crivelli, Bayco, Eto Maria, Stenzhorn, Marco Bicego, Mariani, Palmiero, Picchiotti, Gorgoglione , Hans D.Krieger, Leo Pizzo, Verdi, Annamaria Cammilli, Sicis, Baraka.

Haute Jewels Geneva. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva. Copyright: gioiellis.com

Nous sommes ravis d’accueillir quatre marques uniques dans la famille Haute Jewels Geneva. Après un événement très réussi en 2022, nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de développer le concept Haute Jewels Geneva avec l’ajout de ces marques.
Michel Hakimian

Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com
Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com

Haute Jewels Geneva est née sur les cendres de la dissolution de Baselworld et conjointement avec l’autre grand rendez-vous de la ville suisse, Watches and Wonders, dédié au monde de la haute horlogerie, qui se tient cette année du 27 mars au 2 avril. Haute Jewels Geneva, organisé à l’intérieur de l’hôtel surplombant le lac, est un rendez-vous dédié à la discrétion dans une ambiance feutrée. Bien que Haute Jewels Geneva ait grandi depuis sa création, notent les organisateurs, «l’un de ses principaux objectifs reste de supprimer la formalité de l’expérience traditionnelle du salon, offrant une atmosphère détendue aux clients et aux exposants pour découvrir des créations de bijoux exclusives».
Anello in titanio con smeraldo colombiano incastonato un cristallo di rocca
Busatti Milano, anello in titanio con smeraldo colombiano incastonato un cristallo di rocca

Georgina Rodriguez con girocollo di Pasquale Bruni
Georgina Rodriguez con girocollo di Pasquale Bruni

Casato, anello della collezione Daphne
Casato, anello della collezione Daphne

Gioielli di Karen Suen
Gioielli di Karen Suen







Haute Jewels Geneva revient le 26 mars




Haute Jewels Genève revient. Ce sont 18 marques de bijoux qui participeront à l’événement qui se tiendra au Fairmont Grand Hotel Geneva du 26 mars au 2 avril 2023. Haute Jewels Geneva est une idée de Michael Hakimian, CEO de Yoko London, qui a voulu réagir dans ce chemin vers sa mort de Baselworld. Pour cette raison, le rendez-vous à Genève a lieu en parallèle avec Watches and Wonders, dédié à la haute joaillerie, qui en 2023 aura lieu du 27 mars au 2 avril. Toujours dans les hôtels de la ville, on trouve aussi d’autres marques de bijoux.

 

Haute Jewels Geneva, gioielli esposti. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva, gioielli esposti. Copyright: gioiellis.com

Haute Jewels Geneva, cependant, est organisé comme un événement en soi. Toujours en 2023 est confirmée la participation de Yoko London, Roberto Coin, Crivelli, Sutra, Bayco, Eto Maria, Stenzhorn, Marco Bicego, Mariani, Palmiero, Picchiotti, Gorgoglione, Hans D. Krieger, Leo Pizzo, Verdi, Annamaria Cammilli, Barakà et Sicis.

Ingresso a Haute Jewels Geneva 2022
Ingresso a Haute Jewels Geneva 2022
Il taglio inaugurale del nastro a Haute Jewels Geneva 2022
Il taglio inaugurale del nastro a Haute Jewels Geneva 2022
Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com
Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com
Haute Jewels Geneva. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva al Fairmont Grand Hotel. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva al Fairmont Grand Hotel. Copyright: gioiellis.com






Haute Jewels Geneva, bilan positif




L’idée a fonctionné. Le reportage de Haute Jewels Geneva, qui s’est tenu au Fairmont Grand Hotel Geneva en collaboration avec Watch & Wonders dans la ville suisse au bord du lac Léman, a eu un écho positif. L’événement a réuni 18 grands noms de la joaillerie : Yoko London, Roberto Coin, Crivelli, Sutra, Bayco, Eto Maria, Stenzhorn, Marco Bicego, Mariani, Palmiero, Picchiotti, Gorgoglione, Hans D. Krieger, Leo Pizzo, Verdi, Annamaria Cammilli, Barakà et Sicis.

Haute Jewels Geneva. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva. Copyright: gioiellis.com

L’édition 2022 de Haute Jewels Geneva a été un succès sans équivoque. Nous pensons que le triomphe de ce salon marque le début d’un nouveau chapitre passionnant pour l’industrie de la joaillerie. Des événements commerciaux plus petits composés de marques partageant les mêmes idées peuvent offrir une expérience de luxe plus ciblée, plus agréable et bénéfique pour les marques et les visiteurs. Nous attendons avec impatience l’édition 2023 de Haute Jewels Geneva.
Michael Hakimian, PDG de Yoko London et fondateur de l’événement

Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com
Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com

Le succès du « mini Baselword » tient aussi au choix des enseignes et à l’ambiance offerte par le lieu. Dans le même hôtel, bien qu’en dehors de la Haute Joaillerie Genève, il y avait aussi deux autres marques : Piero Milano et Dolce & Gabbana, un aspect qui a probablement contribué à attirer les visiteurs.

Haute Jewels Geneva, gioielli esposti. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva, gioielli esposti. Copyright: gioiellis.com

Haute Jewels Geneva al Fairmont Grand Hotel. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva al Fairmont Grand Hotel. Copyright: gioiellis.com







En 18 pour Haute Jewels Geneva




L’heure est au petit Baselworld de la joaillerie, comme certains l’ont surnommé. Du 30 mars au 5 avril, au Fairmont Grand Hôtel de Genève, 18 grands noms de la joaillerie donnent vie à Haute Jewels Geneva. Il s’agit d’un événement né après l’évaporation de Baselworld et en conjonction avec Watches and Wonders, un salon centré sur la haute horlogerie qui se déroule les mêmes jours dans la ville suisse. Une première expérimentation avait déjà été organisée en 2019, mais avec seulement quatre exposants et avec la suspension consécutive due au covid. Maintenant, cependant, les organisateurs dirigés par Michael Hakimian, PDG de Yoko London, sont de retour et avec une plus grande participation.

Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com
Michael Hakimian, Ceo di Yoko London. Copyright gioiellis.com

Au total donc, les marques présentes au Fairmont Grand Hotel Geneva sont au nombre de 18, avec une majorité de Maison italienne : Yoko London, Roberto Coin, Sutra, Crivelli, Bayco, Etho Maria, Stenzhorn, Marco Bicego, Mariani, Palmiero, Picchiotti, Gorgoglione, Hans D. Krieger, Leo Pizzo, Verdi Gioielli, Annamaria Cammilli, Barakà, Sicis.

Haute Jewels Geneva 2019. Copyright: gioiellis.com
Haute Jewels Geneva 2019. Copyright: gioiellis.com
Gioielli Sutra a Haute Jewels Geneva 2019. Copyright: gioiellis.com
Gioielli Sutra a Haute Jewels Geneva 2019. Copyright: gioiellis.com

Collier di Yoko London a Haute Jewels Geneva 2019. Copyright: gioiellis.com
Collier di Yoko London a Haute Jewels Geneva 2019. Copyright: gioiellis.com







Sur la sommet avec Baraka

Aventure au poignet avec Baraka: la marque du groupe Muraro propose quatre bracelets pour les amateurs de défis avec la nature. Les bijoux de la collection 8848 ont un mousqueton, qui rappelle celle utilisée dans les ascensions de montagnes, de l’acier avec inserts en or et un petit diamant dans la fermeture. Il existe également un modèle à trois diamants. Le bracelet est livré dans les bijoux sur un support qui rappelle la première ascension sur le mont Everest (le nombre 8848 réfère à la hauteur de la montagne). Non seulement: ce chiffre contient aussi le symbole de l’infini et ce est la capacité de l’homme à défier la nature. Rien n’est impossible et la première ascension du plus haut sommet de l’Himalaya, le 29 mai 1953, le prouve. Le bijou peut raconter cette histoire avec l’utilisation de matériaux évocateurs, comme le cordon du bracelet, qui est similaire à l’cordes d’escalade. Giulia Netrese

Bracciale della collezione 8848 con tre diamanti
Bracciale della collezione 8848 con tre diamanti
Bracciale collezione 8848
Bracciale collezione 8848
Bracciale Baraka 8848 con un diamante
Bracciale Baraka 8848 con un diamante
I campi di sosta della conquista dell'Everest
I campi di sosta della conquista dell’Everest