asta, news — mars 30, 2021 at 5:00

Sotheby’s met en vente un grand saphir du Cachemire


x



Bijoux et gemmes gros, beaux et chers: Sotheby’s a prévu un printemps riche pour les collectionneurs de pièces d’exception. La maison de ventes a mis en vente, par exemple, des pierres précieuses de plus de 100 carats, une limite psychologique qui attire l’attention de ceux qui aiment ou investissent dans les pierres précieuses.

La fascination pour les gros joyaux remonte à des siècles. Enveloppées de mystère et imprégnées de légendes, ces pierres ont été chéries par les dirigeants, tout en étant également prisées pour leurs pouvoirs magiques présumés, et même parfois craintes d’être maudites. Ces dernières années, en raison de la connaissance croissante du marché, nous avons vu la demande pour ces pierres précieuses croître rapidement et bien au-delà du bassin traditionnel de collectionneurs. Ces nouveaux acheteurs recherchent différents types de pierres, et cela se reflète dans la grande diversité de l’offre de cette saison, qui va des diamants de classe mondiale non montés et des bijoux diamantés, aux pièces de provenance noble et aux bijoux signés mariant des pierres précieuses colorées avec le savoir-faire extraordinaire de maisons renommées, telles que Cartier et Harry Winston.
Gary Schuler, président mondial de la division joaillerie

Une partie de ce petit groupe d’exceptions est une broche avec des saphirs et des diamants des années 1930, avec le plus grand saphir du Cachemire jamais mis aux enchères et qui sera mis aux enchères à Genève le 11 mai: il s’agit d’un bijou ovale de 55,19 carats. , avec un autre saphir du Cachemire en forme de coussin pesant 25,97 carats. Le bijou faisait partie de la collection de Maureen Constance Guinness, marquise de Dufferin et Ava (1907-1998). L’estimation est de 2 à 3 millions de dollars.

Spilla con zaffiri e diamanti degli anni Trenta, con il più grande zaffiro del Kashmir mai apparso in un’asta e che sarà battuto a Ginevra il prossimo 11 maggio: è una gemma ovale da 55,19 carati, assieme a un altro zaffiro del Kashmir a forma di cuscino del peso di 25,97 carati
Spilla con zaffiri e diamanti degli anni Trenta, con il più grande zaffiro del Kashmir mai apparso in un’asta e che sarà battuto a Ginevra il prossimo 11 maggio: è una gemma ovale da 55,19 carati, assieme a un altro zaffiro del Kashmir a forma di cuscino del peso di 25,97 carati

Avec leur histoire minière datant de quelques années seulement à la fin du 19ème siècle, les saphirs du Cachemire sont parmi les pierres précieuses de couleur les plus rares connues de l’homme. Convoités pour leur ensemble unique de caractéristiques, y compris leur teinte bleu bleuet inégalée et riche, leur texture douce et veloutée et le fait qu’ils conservent leur lustre dans n’importe quelle lumière, ces joyaux ont acquis au fil des ans un statut presque légendaire. Les saphirs du Cachemire de plus de 30 carats sont un événement très rare, donc l’apparition d’un bijou de 55,19 carats – le plus gros jamais vendu aux enchères – est un événement important. Saluant une provenance distinguée et sertie comme une magnifique broche aux côtés d’un autre saphir du Cachemire, elle suscitera sans aucun doute beaucoup d’intérêt parmi les collectionneurs.
Benoit Repellin, responsable de la vente aux enchères Sotheby’s Magnificent Jewels à Genève

Collana con diamanti e zaffiro
Collana con diamanti e zaffiro

La vente aux enchères Magnificent Jewels and Noble Jewels comprend également d’autres saphirs d’exception, tels que le collier saphir et diamant, qui supporte un pendentif détachable avec un saphir de Ceylan en forme de coussin de 111,73 carats et de couleur bleu royal. Un autre collier avec saphirs et diamants, quant à lui, est signé Harry Winston, et date d’environ 1969. Le bijou a un pendentif détachable serti d’un saphir de 126,43 carats en forme de coussin d’origine Ceylan.
Collana con zaffiro di 111,73 carati di Ceylon
Collana con zaffiro di 111,73 carati di Ceylon

Un autre point fort de la vente aux enchères sera la combinaison broche / pendentif de Harry Winston avec des émeraudes et des diamants, vers 1974, avec une émeraude en forme de poire de 104,40 carats d’origine colombienne. Également en vente, une autre broche / pendentif avec des émeraudes et des diamants, sertie d’une émeraude de 80,45 carats taille en escalier d’origine colombienne. Parmi les pièces de premier plan, il y a des diamants, comme la bague avec un diamant carré taille émeraude de 40,08 carats, couleur D, Flawless, type IIa et une bague en diamant de la collection Noble, Harry Winston Set, avec un diamant en forme de poire de 43,24 carats , couleur D, pureté VVS1, diamant de type IIa Est. Toujours par le joaillier américain un collier de diamants, vers 1973, avec huit diamants en forme de poire pesant entre 3,77 et 20, 72 carats, pour un total de 280 carats.
Spilla/pendente con smeraldi e diamanti, incastonato con uno smeraldo tagliato a gradini da 80,45 carati di origine colombiana
Spilla/pendente con smeraldi e diamanti, incastonato con uno smeraldo tagliato a gradini da 80,45 carati di origine colombiana

Spilla/pendente con smeraldi e diamanti di Harry Winston, circa 1974, con uno smeraldo a forma di pera da 104,40 carati di origine colombiana
Spilla/pendente con smeraldi e diamanti di Harry Winston, circa 1974, con uno smeraldo a forma di pera da 104,40 carati di origine colombiana

Harry Winston, collana di diamanti, circa 1973, con otto diamanti a forma di pera di peso compreso tra 3,77 e 20,72 carati, per un totale di 280 carati.
Harry Winston, collana di diamanti, circa 1973, con otto diamanti a forma di pera di peso compreso tra 3,77 e 20,72 carati, per un totale di 280 carati.







Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *