news — janvier 13, 2018 at 4:00

L’année 2017 a été une année dorée pour les bijoux italiens




À la veille de VicenzaOro, l’Observatoire IEG sur l’or et les bijoux photographie la situation: les ventes augmentent. Et entre Valenza, Arezzo et Vicenza gagne … ♦ ︎
Compte à rebours pour VicenzaOro Janvier (19-24 Janvier). Alors que le modèle du salon classique est en pleine transformation, comme en témoigne la route originale réalisée par Fiera Vicenza, les incertitudes sont encore nombreuses. Quel sera le résultat de VicenzaOro? Les attentes sont positives, car après quelques années difficiles pour le monde de la bijouterie, en raison de la crise économique, de bonnes données sur la consommation et les tendances des dépenses peuvent faire sourire même les orfèvres.
Les données publiées par l’Observatoire sur le secteur de l’or et de la bijouterie du groupe d’exposition italien (le groupe qui organise VicenzaOro), indiquent une augmentation de la production et du chiffre d’affaires pour les neuf premiers mois de 2017. L’indice moyen du chiffre d’affaires total du secteur, précise l’analyse de l’Observatoire, augmentée de 6,2% au cours des trois trimestres de l’année dernière par rapport à la même période de 2016, de 2% au niveau national et avec un pic de 8,2% pour les ventes à l’étranger. Encore mieux: pour la production, l’indice moyen a augmenté de 13% par rapport à la même période de 2016.
L’exportation vole
En termes absolus, les exportations d’or et de bijoux réalisées en Italie en septembre 2017 s’élèvent à 5,2 milliards d’euros (5,176 milliards d’euros), soit une valeur de + 13%, compte tenu d’un prix moyen de l’or sensiblement similaire à celui de 2016. Cet exploit est expliqué par le redémarrage de la consommation en Inde, en Russie et aux États-Unis. Les deux derniers, en particulier, sont très importants pour les bijoux Made in Italy, qui s’inscrivent dans ce scénario avec des taux intéressants, notamment en ce qui concerne le marché américain. Aux États-Unis, l’évolution de la demande de bijoux et de bijoux réalisée en Italie au cours des neuf premiers mois de 2017 a augmenté de 21% en valeur. C’est bon pour l’Europe, contrairement à la tendance mondiale. En France, les exportations italiennes de bijoux et de bijoux ont augmenté de 44% au cours des neuf premiers mois, de 14% en Allemagne et de 22% en Espagne. En Italie, les bijoux italiens affichent un chiffre d’affaires en hausse de plus de 12%.
L’Observatoire a également quantifié les différentes activités entre les pôles de la bijouterie. Alessandria (Valenza) dans les neuf premiers mois de 2017 a enregistré un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros, Arezzo une exportation de 1,4 milliard, tandis que Vicenza et ses environs est d’environ 1 milliard d’euros.





Garavelli, progettazione Cad
Garavelli, progettazione Cad

Laboratorio Garavelli, la scelta delle pietre
Laboratorio Garavelli, la scelta delle pietre

Garavelli, prime fasi di lavorazione
Garavelli, prime fasi di lavorazione

Garavelli, lavorazione di un orecchino
Garavelli, lavorazione di un orecchino
Garavelli, gioiello terminato
Garavelli, gioiello terminato
L'ingresso a VicenzaOro January 2017
L’ingresso a VicenzaOro January 2017







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *