bracciale, vetrina — juin 2, 2019 at 4:58

La précieuse architecture d’Ena Iro





Les bijoux architecturaux d’Ena Iro, la designer sophistiquée Ena Iro: des bracelets inspirés de l’art africain, japonais, byzantin et ancien … ♦

Des bracelets inspirés des anciens masques de la tribu Punu, en Afrique centrale. Nous sommes tous d’accord pour dire que ce n’est pas un sujet largement utilisé en bijouterie. Pourtant, le travail d’Ena Iro est surprenant. La jeune créatrice, née au Gabon, a commencé à étudier et à créer ses propres bijoux en 2010. Mais, comparée à son travail, il reste huit ans. La complexité architecturale de ses grands bracelets nécessite des mois de travail et, dans certains cas, même plus d’un an pour associer tous les fils d’or qui composent l’intrigue et la chaîne de fabrication des bijoux.

Eshira Bracelet. An African-inspired bracelet absorbing Ena Iro’s rich heritage. Drawing inspiration from the Punu tribe, this show-stopping piece is exquisitely crafted from titanium and features mixed yellow and pink sapphires as well as champagne diamonds. The side of the bracelet is set with princess cut blue sapphires for a dazzling finish. This is a powerful, eye-catching design that retains the traditional appeal of the African aesthetic, with a contemporary spin.
Eshira Bracelet. An African-inspired bracelet absorbing Ena Iro’s rich heritage. Drawing inspiration from the Punu tribe, this show-stopping piece is exquisitely crafted from titanium and features mixed yellow and pink sapphires as well as champagne diamonds. The side of the bracelet is set with princess cut blue sapphires for a dazzling finish. This is a powerful, eye-catching design that retains the traditional appeal of the African aesthetic, with a contemporary spin

Ses bracelets sont grands, mais étonnamment légers et faciles à porter. Ils ont surpris les visiteurs de GemGèneve, où la créatrice était présente. Un peu comme certains joyaux africains traditionnels. Et pourtant, autre surprise, la créatrice adore combiner les arabesques d’anciennes mosquées et l’art populaire africain avec le style japonais léger. Le bracelet Eshira, par exemple, est le résultat de cette fusion, qui inclut également l’architecture byzantine.





Bracciale di Ena Iro
Bracciale di Ena Iro

Bracciale in oro rosa e zaffiri rosa: per la realizzazione sono stati necessari due anni di lavoro
Bracciale in oro rosa e zaffiri rosa: per la realizzazione sono stati necessari due anni di lavoro

Ena Iro. Copyright: gioiellis.com
Ena Iro. Copyright: gioiellis.com







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *