Bolaffi

Ventes aux enchères Bolaffi avec 726 bijoux

Bijoux de qualité aux enchères à Turin. Le siège de Bolaffi accueillera la première grande vente d’automne en Italie les jeudi 12 et 13 octobre, en personne mais aussi en ligne. Aussi parce qu’il existe de nombreux lots à vendre : 726, parmi lesquels des bijoux rares et anciens provenant d’une importante collection lombarde et de contributions privées, ainsi que des créations de créateurs qui ont marqué l’histoire de la mode italienne, comme Missoni, Versace, Lancetti et Roberta de Camérino.

Anello in platino con smeraldo colombiano taglio rettangolare a gradini di 10 carati
Bague en platine avec émeraude colombienne de taille rectangulaire étagée de 10 carats

Lors de la première séance, parmi les meilleurs lots se distinguent les boucles d’oreilles pendantes en diamants et perles naturelles de Bulgari (lot 386), qui démarrent à un prix de départ de 25 000 euros. De la même maison, une rare paire de bracelets en or jaune 18 carats à éléments linéaires ondulés (lot 385) et un précieux bracelet montre en or rose, aux maillons en forme d’éventail ornés de diamants. Sont également mis aux enchères des bijoux de Buccellati, Cartier, Pomellato, Van Cleef & Arpels ainsi que plusieurs lots de diamants de carats et de tailles variés.
Devant de corsage settecentesco in oro giallo lavorato a sbalzo e ornato di diamanti taglio rosa simile a quello conservato al Metropolitan di New York
Devant de corsage du XVIIIe siècle en or jaune repoussé et orné de diamants taille rose semblable à celui conservé au Metropolitan de New York

Parmi les bijoux anciens, se distinguent deux devant de corsage du XVIIIe siècle : l’un en or jaune et émeraudes (lot 276), l’autre en or jaune repoussé et orné de diamants taille rose (lot 277) semblable à celui conservé à le Metropolitan de New York. Un précieux tour de cou de style archéologique, avec des sculptures en pierre semi-précieuse (lot 85) et une broche en diamant et perle de conque rose (lot 94) sont également mis aux enchères. Sont également intéressants les boucles d’oreilles clips en saphir et diamant des années 1940 (lot 97) ainsi que le bracelet diamant et saphir bleu non chauffé du Sri Lanka (lot 98). La deuxième partie de la vente aux enchères se déroule en ligne le vendredi 13 et est composée de 340 lots de bijoux vintage allant des 19e et 20e siècles.
Les lots seront exposés au public les mardi 3 et mercredi 4 octobre 2023 (10-13/14-18) à la Sala Bolaffi (Turin, V.Cavour 17) et du samedi 7 au mercredi 11 octobre 2023 (10-18 ) à l’Hôtel Four Seasons (Milan, V. Gesù 6).
Antica spilla in zaffiri blu e diamanti
Broche ancienne en saphirs bleus et diamants

Spilla in diamanti e perle conch rosa
Broche en diamants et perles de conques roses
Orecchini a clip in zaffiri e diamanti
Boucles d’oreilles clip saphir et diamants

Diamants et bijoux aux enchères avec Bolaffi

Environ 500 lots avec des bijoux du XIXe siècle à nos jours et des bases d’enchères très diversifiées. C’est ce qui est inclus dans le catalogue de la vente aux enchères de printemps de bijoux par Aste Bolaffi le 28 mars, prévue à Milan, à l’hôtel Mandarin Oriental (via Andegari 9), tandis que le 29 mars, elle sera en mode internet en direct sur l’Aste Bolaffi. www.astebolaffi La vente est précédée de l’exposition ouverte au public du vendredi 24 mars jusqu’au jour de la vente aux enchères (dimanche exclu) au siège de Bolaffi (via Manzoni 7).

Spilla in corallo, diamanti e zaffiro blu di Cartier
Spilla in corallo, diamanti e zaffiro blu di Cartier

La sélection de diamants comprend les meilleurs lots de la vente, dont un diamant non monté de 9 carats, couleur F, pureté VVS2, accompagné d’un certificat Gia (lot 298, prix de départ 260 000 euros) et un collier de diamants de 36 carats au total d’une valeur exceptionnelle couleur et pureté (lot 297, socle 65 000 euros). Le catalogue comprend également des bijoux Tiffany, Bulgari, Cartier et Pomellato et une collection intéressante d’Orisa Torino des années 1940 aux années 1960.
Collana con zaffiri colorati e diamanti
Collana con zaffiri colorati e diamanti

Collana in oro giallo 18 carati di Pomellato
Collana in oro giallo 18 carati di Pomellato

Girocollo con diamanti, zaffiri, rubini e smeraldi intagliati a forma di foglie
Girocollo con diamanti, zaffiri, rubini e smeraldi intagliati a forma di foglie

Bracelets-collier Cartier avec rubis aux enchères Bolaffi




Les ventes aux enchères de bijoux à Milan ouvrent la saison avec deux pièces de valeur. Il s’agit d’une paire de bracelets rubis et diamants réalisés dans les années 1920 par Cartier, dans le catalogue pour la vente d’Aste Bolaffi. Les deux bracelets sont en platine, avec 16 rubis de différentes tailles alternant avec des maillons rectangulaires sertis pavé de diamants. Les deux bracelets peuvent être joints pour former un collier de chien, c’est-à-dire un tour de cou. Le poids estimé des diamants est de 6 et 8 carats, pour les rubis il monte à 40 et 45 carats. Le plus grand bracelet porte la signature de la maison, Cartier, les poinçons de platine français et le fabricant Gustave Renault. Le prix de départ est d’environ 200 000 euros.

Bracciali trasformabili in girocollo di Cartier, platino, diamanti e rubini
Bracciali trasformabili in girocollo di Cartier, platino, diamanti e rubini

La vente aux enchères de bijoux Aste Bolaffi, prévue le 13 octobre à l’hôtel Mandarin Oriental de Milan et le 14 octobre en mode Internet en direct sur astabolaffi.it, comprend également un diamant taille brillant non monté de plus de 13 carats, pureté VS2 (base 80 mille euros) et un collier rivière avec 69 diamants taille brillant de 30 carats au total (lot 281, base 55 mille euros). Parmi les autres bijoux du catalogue, il y a aussi un tour de cou Bamboo Cartier avec boîte d’origine et boucles d’oreilles assorties, un bracelet en or tricolore de Pomellato et la demi-parure des années 30 composée d’une broche-pendentif et d’une paire de boucles d’oreilles avec des diamants taillés. brillant de plus de 7 carats. Un bracelet ancien orné d’émaux polychromes portant le poinçon de l’État pontifical et des bracelets des années 30 à 50 et des bijoux Tiffany & Co, Van Cleef & Arpels et Boucheron figurent parmi les près de 500 pièces proposées.
Anello con zaffiro blu e diamanti
Anello con zaffiro blu e diamanti

Collier bamboo di Cartier
Collier bamboo di Cartier

Girocollo di diamanti rivière
Girocollo di diamanti rivière

Bracciali di Cartier. Il peso stimato dei diamanti e di 6 e 8 carati, per i rubini si sale a 40 e 45 carati
Bracciali di Cartier. Il peso stimato dei diamanti e di 6 e 8 carati, per i rubini si sale a 40 e 45 carati







Le charme des rubis birmans aux enchères Bolaffi




Vente aux enchères de bijoux Bolaffi les 13 et 14 avril à Milan : la première journée se déroulera en direct, tandis que la seconde se poursuivra en ligne. Le catalogue est assez vaste : il comprend plus de 500 lots sélectionnés par des clients privés, avec des bijoux signés par des Maisons internationales. Parmi les bijoux on retrouve une collection signée Buccellati ainsi que de nombreux diamants de divers carats et bijoux anciens. Parmi les lots phares figure une bague en platine et diamants avec un rubis birman ancien de 4,34 carats accompagné d’un certificat Ssef qui assure l’origine birmane et l’absence d’échauffement (le prix de départ est de 23 000 euros). En outre, le catalogue comprend une petite collection de tabatières françaises du XVIIIe siècle.

Anello in platino e diamanti con rubino birmano antico di 4,34
Anello in platino e diamanti con rubino birmano antico di 4,34 carati

La vente aux enchères est précédée d’une exposition publique le samedi 9 avril au siège de Bolaffi (via Manzoni 7, Milan, 10h-18h, dimanche inclus). L’exposition restera ouverte au public jusqu’au mardi 12 avril, tandis que la vente aux enchères débutera le mercredi 13 avril dans le hall, à l’hôtel Mandarin Oriental (via Andegari 9), et se poursuivra le jeudi 14 avril uniquement en direct sur Internet sur le site Internet Bolaffi.
Anello con rubino e diamanti indossato
Anello con rubino e diamanti indossato

Pendente in diamanti e rubini parte di un girocollo firmato Romolo Grassi
Pendente in diamanti e rubini parte di un girocollo firmato Romolo Grassi

Anello in oro, zaffiro blu e diamanti di Buccellati
Anello in oro, zaffiro blu e diamanti di Buccellati

Anello in oro e diamanti di Buccellati
Anello in oro e diamanti di Buccellati







Bijoux aux enchères avec Bolaffi




Bulgari, Cartier, Pomellato … Il y a beaucoup de joyaux à la vente aux enchères d’automne de Bolaffi à Milan ♦

Avec les feuilles de couleur jaune, les marrons et les premiers froids, l’automne marque le retour des grandes ventes aux enchères de bijoux. Aussi à Milan. Le jeudi 17 octobre, par exemple, la vente aux enchères automnale de bijoux par Aste Bolaffi est prévue. Le catalogue comprend 590 lots de particuliers, avec des bijoux d’époque, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours, comprenant des créations des plus grandes maisons de couture internationales.

Anello con diamante taglio rotondo di circa 13,70 carati firmato Bulgari
Anello con diamante taglio rotondo di circa 13,70 carati firmato Bulgari

Le top lot de la vente aux enchères est une bague avec un diamant taillé en rond d’environ 13,70 carats signé Bulgari dans la boîte d’origine (lot 590): le poids en carats de la pierre précieuse, combiné à la signature, en font le lot phare de la vente aux enchères estimation de base de 108 000 euros. Également de la Maison romaine, deux montres féminines à bijoux en peau de serpent: un exemplaire satiné rare des années 60 (lot 585, base 6 000 euros) et une des années 70 avec un cadran en forme de goutte (lot 534, base 5 000 euros).
Bracciale-orologio in oro di Bulgari
Bracciale-orologio in oro di Bulgari

Parmi les pièces vendues aux enchères, il y a aussi des Cartiers datant des années 70 et 90, tels que le bracelet esclave en or jaune formé par une théorie de la panthère aux yeux émeraude (lot 589, base 5 500 euros), le bracelet rigide en diamants et saphirs et collier en or et diamants, tous deux à têtes de panthère (lots 580 et 581, bases de 3 000 et 6 000 euros). Parmi les bijoux de créateurs, les créations d’Orisa, Pomellato et Sant’Agostino méritent également d’être mentionnées.
Cartier, bracciale in oro giallo alla schiava formato da una teoria di pantere con occhi in smeraldi
Cartier, bracciale in oro giallo alla schiava formato da una teoria di pantere con occhi in smeraldi

Il faut également noter l’émeraude d’environ 3 carats, exceptionnelle en termes d’intensité de couleur et de transparence, montée sur une bague antique (lot 448, base 10 000 euros) et la bague en saphir bleu non traité de 22 carats, originaire du Sri Lanka (lot 561, base 12 000 euros). Enfin, outre une large sélection de bijoux contemporains, le catalogue compte de nombreux diamants de calibre varié, dont une paire de mines Old Cut de 4,20 et 3,40 carats, respectivement montées sur des boucles d’oreilles (lot 499, base 5 000 euros), et divers millésimes. des bijoux à la fabrication raffinée, tels que la broche en diamants de Musy Torino (lot 446, base 2 000 €) et le sac de soirée Boucheron en onyx, diamants et perles (lot 366, base 3 000 €).

Bolaffi Enchère
Jeudi 17 octobre 2019 à 11 heures
Hôtel Mandarin Oriental, Via Andegari 9 – Milan
Exposition
Bolaffi, via Manzoni 7 – MilanDu samedi 12 au lundi 14 octobre (y compris le dimanche) de 10h à 18h
Mardi 15 et mercredi 16 sur rendez-vous





Anello con smeraldo di circa 3 carati
Anello con smeraldo di circa 3 carati

Bracciale in diamanti e gemme coral reef di Santagostino
Bracciale in diamanti e gemme coral reef di Santagostino
Anello in zaffiro blu non trattato di 22 carati, proveniente dallo Sri Lanka
Anello in zaffiro blu non trattato di 22 carati, proveniente dallo Sri Lanka

Spilla-orologio in diamanti di Musy Torino
Spilla-orologio in diamanti di Musy Torino







Asta Bolaffi, le saphir gagne





Asta Bolaffi, le résultat couronne le saphir de Ceylan ♦ ︎

Il n’y a pas que des enchères avec enregistrements. Les passionnés de bijoux réalisent d’excellentes affaires lors de ventes organisées par des maisons de vente aux enchères du monde entier. Ainsi, lors de la vente aux enchères Bolaffi à Milan, le meilleur lot était une bague avec un saphir bleu de Ceylan de 18,39 carats et deux diamants triangulaires de 3,85 carats. Le bijou a été vendu 131 000 euros.

Anello con zaffiro blu Ceylon di 18,39 carati e due diamanti triangolari di 3,85 carati
Anello con zaffiro blu Ceylon di 18,39 carati e due diamanti triangolari di 3,85 carati

La vente aux enchères s’est terminée par une vente totale d’un million d’euros, honoraires compris, et un pourcentage des lots vendus supérieur à 80%. Excellents résultats, en particulier pour les diamants, les bijoux antiques et les perles naturelles. Parmi les autres lots importants figurent la bague en diamant de taille ancienne Europe de 8,24 carats (lot 463, 50 000 euros), le diamant taille ronde non monté de 5,70 carats (lot 468, 37,500 euros) et le collier en diamants d’un total de 23 carats (lot 485, 30 000 euros).
Bracciale degli anni Trenta in platino a maglie geometriche e diamanti
Bracciale degli anni Trenta in platino a maglie geometriche e diamanti

L’ensemble serti de diamants, coraux et saphirs composés d’une bague, d’une broche, de boucles d’oreilles et d’un bracelet à motifs naturalistes (lot 398, 21 250 euros), l’élégant bracelet des années 30 en maille géométrique platine avec diamants ronds et anciens sont également très recherchés après. pour environ 19 carats au total (lot 273,16,250 euros) et les boucles d’oreilles avec diamants de 18 carats et perles datant de 1950 environ (lot 406, 13,750 euros)
Enfin, succès pour les créations de la céramiste et orfèvre Esa d’Albisola, notamment le grand collier en or jaune et tourmalines vertes (lot 347, 4 000 euros) et pour l’unicum d’Umberto Mastroianni, le tour de cou avec un gros pendentif rond orné de motifs mécaniques. éléments (lot 454, 9.400 euros).





Girocollo in diamanti di 23 carati
Girocollo in diamanti di 23 carati

Orecchini pendenti in diamanti per 18 carati e perle
Orecchini pendenti in diamanti per 18 carati e perle
Parure in diamanti, coralli e zaffiri composta da anello, spilla, orecchini e bracciale con motivi naturalistici
Parure in diamanti, coralli e zaffiri composta da anello, spilla, orecchini e bracciale con motivi naturalistici

Grande collana in oro giallo e tormaline verdi  di Esa d’Albisola
Grande collana in oro giallo e tormaline verdi di Esa d’Albisola







Enchères Bolaffi, du diamant au bijou de Renzo Arbore





Diamants, saphirs et bijoux prestigieux d’artistes aux enchères Bolaffi. Et étonnamment, il y a aussi une pièce conçue par Renzo Arbore ♦

Une vente aux enchères Bolaffi consacrée aux bijoux revient à Milan. Comprend une large sélection de diamants et un prestigieux saphir bleu de Ceylan. La vente aux enchères est programmée le mardi 26 mars au Grand Hotel et de Milan, Via Manzoni. Le catalogue comprend 489 lots et, en plus des pierres précieuses, indique les bijoux de maisons de mode telles que Boucheron, Cartier et Bulgari, les bijoux d’Illario, famille historique de Valenza, et Orisa, nom de scène d’Anna Bacchelli (1898-1975). début du XIXe siècle et même un bijou dessiné par Renzo Arbore.

Girocollo in diamanti e zaffiri  di Salvatore Arzani su disegno di Renzo Arbore
Girocollo in diamanti e zaffiri di Salvatore Arzani su disegno di Renzo Arbore

Anello con zaffiro blu di Ceylon
Anello con zaffiro blu di Ceylon

Top lot de la vente aux enchères de diamants de couleur exceptionnelle, tels que le diamant taille émeraude de 5,20 carats, couleur D, pureté VVS2 (lot 487, base 120 000 euros), la taille brillant de 3,08 carats, couleur E, pureté VS1 (lot 486, base 38 000 euros) et un autre diamant taille émeraude de 5,65 carats, couleur F, pureté VS1 (lot 484, base 80 000 euros), le tout accompagné du certificat Gia.

Le saphir bleu de Ceylan sans marque de chauffe de 18,39 carats, monté sur une bague en platine avec deux diamants triangulaires de 3,85 carats (le lot 489, est remarquable dans le catalogue, tant pour sa clarté du cristal que pour son intensité de couleur) (100 000 euros).

De fabrication raffinée, la demi-parure de Boucheron datant des années soixante, composée d’un pendentif en forme de fleur et de boucles d’oreilles avec diamants taille brillant et de baguettes d’environ 18,50 carats décorées de turquoises (lot 488, base 17 000 euros) fait partie des plus importantes beaucoup de la vente aux enchères, avec un élégant bracelet des années 30 en platine à mailles géométriques avec diamants taille vieille européenne et ronds pour environ 19 carats au total (lot 273, base 12 000 euros).

Parmi les bijoux Illario, il y a un collier en diamants et en nacre (lot 450, basé sur une valeur de 5 500 euros), et un groupe de créations d’Orisa des années 60, toujours caractérisées par une grande attention portée à l’élément naturaliste et à l’asymétrie rendez-les uniques.
Enfin, le catalogue s’enrichit des intéressantes créations de la céramiste et orfèvre Esa d’Albisola, également appréciées de Picasso, telles que le grand collier en or jaune et tourmalines vertes (lot 347 à 2 500 euros) et le unicum d’Umberto. Mastroianni, très important dans sa carrière artistique de sculpteur-orfèvre: le col rond avec un gros pendentif rond orné d’éléments mécaniques ressemble à une véritable « sculpture portable » (lot 454, basé sur 5 500 euros).





Orecchini della demi parure di Boucheron con diamanti baguette e turchesi
Orecchini della demi parure di Boucheron con diamanti baguette e turchesi

Pendente spilla di Boucheron con diamanti taglio brillante e baguette e turchesi taglio ovale
Pendente spilla di Boucheron con diamanti taglio brillante e baguette e turchesi taglio ovale

Bracciale con diamanti
Bracciale con diamanti

Girocollo con pendente dello scultore Umberto Mastroianni
Girocollo con pendente dello scultore Umberto Mastroianni
Collana in oro giallo e tormaline verdi di Esa d'Albisola
Collana in oro giallo e tormaline verdi di Esa d’Albisola

Illario, girocollo in oro, madreperla e diamanti
Illario, girocollo in oro, madreperla e diamanti







Le bracelet et les diamants sont les rois de la vente aux enchères Bolaffi





Bolaffi vendu à Milan pour plus d’un million d’euros ♦

Résultat encourageant aux enchères Bolaffi de bijoux, qui s’est tenue à Milan. La réalisation totale s’est élevée à plus d’un million d’euros, avec plus de 70% des lots vendus. La star du jour, comme prévu, était le bracelet en diamants et rubis signé Black, Starr & Frost. Il a été acheté par un client étranger présent dans la salle pour 81 200 euros, soit près de trois fois le nombre d’enchères et dépassait les attentes des experts. Le bracelet appartient à la meilleure production du joaillier américain qui a atteint son apogée dans la période Déco, dont il est un magnifique exemple.

Bracciale in diamanti e rubini Black, Starr & Frost
Bracciale in diamanti e rubini Black, Starr & Frost

Les autres meilleurs résultats ont été ceux des bijoux en diamants, tels que la bague 1930 avec diamant rond de 7,62 carats (lot 132, 41,200 euros) et la bague avec deux diamants taille ancienne de 3,56 et 3, respectivement, 20 carats (lot 508, 40 000). euros). Enfin, la bague rare de la fin du 19ème siècle avec une émeraude colombienne ronde de 3,30 carats (lot 435, 16,250 euros) et l’importante broche Cartier rectangulaire en diamants d’environ 8 carats au total avec la boîte d’origine (lot 510, 18,750 euros).





Anello con diamante di 7,62 carati
Anello con diamante di 7,62 carati

Anello con due diamanti taglio Vecchia Europa rispettivamente di 3,56 e 3,20 carati
Anello con due diamanti taglio Vecchia Europa rispettivamente di 3,56 e 3,20 carati

spilla Cartier rettangolare in diamanti per circa 8 carati
spilla Cartier rettangolare in diamanti per circa 8 carati

Antico anello con smeraldo e diamanti
Antico anello con smeraldo e diamanti

Bolaffi vendu aux enchères pour 500





Vente aux enchères de bijoux à Milan signée Bolaffi: pièces de Black Starr & Frost, Cartier, Van Cleef & Arpels et …  ♦︎

Vente aux enchères à la mi-octobre organisée par Bolaffi à Milan. Plus de 500 pièces sont en vente, notamment des bijoux de Black Starr & Frost, Cartier et Van Cleef & Arpels, une sélection de diamants et de nombreux bijoux anciens. La vente aux enchères est prévue pour le mardi 16 octobre au Grand Hotel et de Milan.

Le catalogue de vente aux enchères Bolaffi compte de nombreux joyaux des années vingt et quarante.

Bracciale in diamanti e rubini Black, Starr & Frost
Bracciale in diamanti e rubini Black, Starr & Frost

Parmi ceux-ci, il y a aussi un bracelet en diamants et rubis Black, Starr & Frost, appartenant à la meilleure production du joaillier américain qui a atteint son apogée dans la période Déco (lot 512, base 30 000 euros). De la même époque, une broche Cartier rectangulaire en diamants d’environ 8 carats, avec sa boîte originale (lot 510, base 15.000 euros). Dans le chapitre des bijoux modernes, il y a une demi-parure Scavia, composée d’un tour de cou et de boucles d’oreilles avec rubis de Birmanie (36 carats), émeraudes colombiennes (45 carats) et saphirs (64 carats) de la plus haute qualité (lot 511, base 20.000 euros). ) et un bracelet Van Cleef & Arpels avec des diamants de 14,47 carats. La bague est également sertie de diamants taille émeraude de 7,06 carats, flanqués de deux diamants taillés de 1,05 carats (lot 509, base 35 000 euros).

Outre les bijoux usuels, il convient de noter le travail de l’artiste iranien Bahman Mohasses, considéré comme le Picasso d’Iran.

Girocollo in oro e rubini di Bahman Mohasses
Girocollo in oro e rubini di Bahman Mohasses

Ses œuvres sont exposées dans des musées du monde entier et celles en circulation sont rares car une grande partie de la production de Mohasses a été détruite pendant la révolution iranienne et par l’artiste lui-même. Federico Graglia





Anello con diamante taglio rettangolare di 7,06 carati
Anello con diamante taglio rettangolare di 7,06 carati

Antico anello con smeraldo e diamanti
Antico anello con smeraldo e diamanti
Antico spillone per capelli con farfalla en tremblant in oro
Antico spillone per capelli con farfalla en tremblant in oro
spilla Cartier rettangolare in diamanti per circa 8 carati
spilla Cartier rettangolare in diamanti per circa 8 carati

Collana della demi-parure di Scavia composta da girocollo e orecchini con rubini birmani (36 carati), smeraldi colombiani (45 ct) e zaffiri (64 ct)
Collana della demi-parure di Scavia composta da girocollo e orecchini con rubini birmani (36 carati), smeraldi colombiani (45 ct) e zaffiri (64 ct)







Vente aux enchères Bolaffi, les résultats





Un diamant et la Rolex Daytona au premier plan lors de la vente aux enchères de Bolaffi à Milan ♦ ︎
Des résultats intéressants pour la vente aux enchères de bijoux et montres Bolaffi à Milan au Grand Hôtel et de Milan. La journée s’est terminée avec plus de 1,5 million de réalisations totales, droits compris, avec des dizaines de relances dans la salle et de nombreux appels téléphoniques du monde entier, notamment de Grande-Bretagne, des États-Unis, d’Israël et de Chine. Le roi de la vente s’est avéré être la Rolex Daytona 6239 avec le fameux cadran Paul Newman. Il a été vendu pour 155.600 euros. Parmi les précieuses, un diamant non assemblé, une émeraude de 6,38 carats, couleur H, pureté VS2 avec certificat Gia, a été vendu pour 85 mille euros.
Parmi les bijoux, les pendants d’oreilles en perles et diamants naturels ont coûté 52 500 euros, une broche de rubis d’origine birmane et des diamants représentant un bouquet stylisé de fleurs en tremblant ont été adjugés à 50 mille euros (à partir d’une base de 12 mille ), un anneau avec un diamant rond de 5,55 carats (27,500 euros), un diamant, des émeraudes et des saphirs (25 mille euros) et un tour de cou avec des décorations de tulipes ornées de diamants totalisant 33 carats (23 750 euros).
L’intérêt a attiré les bijoux anciens et ceux des années 70, de l’épingle de style Castellani au milieu du XIXe siècle (15 mille euros) à l’ensemble Boucheron en or, écaille de tortue et chrysoprase (16 875 euros). F.G.




Diamante taglio smeraldo a gradini di 6,38 carati
Diamante taglio smeraldo a gradini di 6,38 carati

Anello con diamanti e rubini
Anello con diamanti e rubini
Rolex Daytona
Rolex Daytona
Spilla in rubini e diamanti
Spilla in rubini e diamanti
Anello con diamante Fancy Vivid Yellow di 3,66 carati
Anello con diamante Fancy Vivid Yellow di 3,66 carati
Orecchini in perle naturali e diamanti
Orecchini in perle naturali e diamanti
Demi-parure in diamanti, smeraldi e zaffiri
Demi-parure in diamanti, smeraldi e zaffiri

Girocollo rivière con decori a tulipano ornato da diamanti di 33 carati complessivi
Girocollo rivière con decori a tulipano ornato da diamanti di 33 carati complessivi







Diamants et bijoux avec Bolaffi





Diamants et bijoux, plus montres, lors de la première vente Bolaffi 2018 à Milan ♦ ︎
Les enchères de bijoux et de montres sont de retour à Milan. Pour la vente aux enchères est Bolaffi, ce mardi 20 Mars, au Grand Hôtel et de Milan est prêt à battre une sélection de bijoux et de montres. Les lots supérieurs aux enchères sont deux diamants non montés. L’une est une coupe émeraude étagée de 6,38 carats, couleur H, pureté VS2 avec certificat Gia (lot 465). L’autre a une coupe ovale de 5.01 carats, couleur H, pureté loupe-propre (lot 464), chacun mis aux enchères à partir de 55 mille euros. Une bague diamantée Fancy Vivid Yellow de 3,66 carats est également livrée avec certificat Gia (lot 463, à partir de 80 000 euros).
Parmi les points forts du catalogue de bijoux, Bolaffi signale une paire de boucles d’oreilles en perles naturelles, une blanche et une grise avec des diamants (lot 458, base 20 mille euros). Par la suite, une demi-parure en diamants, émeraudes et saphirs formée par un tour de cou et boucles d’oreilles en or bicolore avec un motif de fleurs articulées (lot 459, base 20 mille euros), une broche de rubis d’origine birmane et diamants la forme d’un bouquet stylisé en platine, avec une tige en forme de baguette avec des corolles en tremblant (lot 462, base 12 mille euros) et un ensemble de Boucheron en or, tortue et chrysoprase des années 70 (lot 297, base 5 mille euros ).
Les bijoux anciens comprennent une broche en or jaune Castellani du milieu du XIXe siècle en style archéologique avec des sculptures en forme de calice représentant des divinités (lot 380, base 4 mille euros), un bracelet en or dur avec diamant taille ancienne en Europe (lot 260, base 7500 euros) et deux longs colliers en platine avec pendentif / montre en diamants signés Leroy (lot 285, base 1200 euros) et Cartier (lot 381, base 3 mille euros).
La proposition comprend un objet de vertu du XVIIIe siècle provenant d’une noble famille italienne, dont un oeuf de Pâques agate raffiné avec une cage perforée en or jaune, gravée de fleurs et décorée de la devise Votre amitié est ma seule félicité, c’est-à-dire que votre amitié est ma seule félicité (lot 258, base 2 mille euros).
Rolex et Patek Philippe
Le catalogue de montre, composé de 169 lots, va des modèles de poche précieux et anciens aux montres-bracelets les plus modernes et élégantes avec une riche sélection de Rolex Daytona, présentée dans de nombreux matériaux et références dont l’incomparable 6239 avec le fameux cadran Paul Newman (lot 168, base 90 mille euros). On ne manquera pas d’exemples d’autres marques suisses, comme le Patek Philippe Hour Glass en platine et diamants (lot 166, base 40 mille euros) et le Royal Oak Dual Time Audemars Piguet (lot 165, base 6 mille euros).
Destiné aux fans du genre militaire, on trouve une Lemoni Chronographe à une main (lot 9, base 1200 euros) et une Rolex MKII (lot 66, base 700 euros), toutes deux fournies à la marine anglaise durant la Seconde Guerre mondiale.
Enfin, parmi les beaux exemplaires de poche on trouve une montre suisse rétrograde avec calendrier complet et cadran solaire à l’arrière, extrêmement rare (lot 156, base 11 mille euros) et une horloge anglaise antique avec automate et émaux signée Dormer (lot 155, base 7 mille EUR).
Enchères
Mardi 20 mars 2018
Milan – Grand Hôtel et de Milan, via Manzoni 29
10h, Bijoux
16h30, Horloges
Exposition
Milan – Bolaffi, via Manzoni 7
du samedi 17 au lundi 19 mars 2018 (dimanche inclus), de 10h à 18h




Diamante taglio smeraldo a gradini di 6,38 carati
Diamante taglio smeraldo a gradini di 6,38 carati

Orecchini in perle naturali e diamanti
Orecchini in perle naturali e diamanti
Parure in oro, tartaruga e crisoprasio di Boucheron
Parure in oro, tartaruga e crisoprasio di Boucheron
Demi parure in smeraldi e zaffiri
Demi parure in smeraldi e zaffiri
Anello con diamanti e rubini
Anello con diamanti e rubini
Rolex Daytona
Rolex Daytona
Spilla in rubini e diamanti
Spilla in rubini e diamanti

Anello con diamante Fancy Vivid Yellow di 3,66 carati
Anello con diamante Fancy Vivid Yellow di 3,66 carati







(Italiano) Un diamante re con Bolaffi a Milano

Désolé, cet article est seulement disponible en Italien. Pour le confort de l’utilisateur, le contenu est affiché ci-dessous dans une autre langue. Vous pouvez cliquer le lien pour changer de langue active.

Un anello con diamante svetta all’asta di gioielli e orologi Bolaffi di Milano ♦︎

Milano ha risposto al richiamo dell’oro, ma soprattutto dei diamanti. All’asta organizzata da Bolaffi al Grand Hotel et de Milan (lo stesso in cui alloggiava Giuseppe Verdi), il re è stato l’anello in diamante taglio smeraldo di 5,29 carati, D color, purezza VVS2 (lotto 476), acquistato a 161.500 euro (diritti inclusi). L’asta si è chiusa con un realizzo complessivo di 1,1 milioni (commissioni comprese). Ok, non è un risultato paragonabile alle super aste di Hong Kong o Ginevra, ma dimostra un interesse crescente per i gioielli anche al di fuori delle piazze storiche per le vendite all’incanto.

Le altre due migliori aggiudicazioni sono state quelle di una coppia di anelli con diamanti taglio cuscino rispettivamente di 5,84 e 5,93 carati (lotto 188) aggiudicati a 60 mila euro al telefono a un cliente francese, e quella di un anello con diamante di 8,20 carati (lotto 464) che, partito da 30mila euro, ne ha raggiunti 52.500. Grande battaglia tra clienti in sala e al telefono per il pregiato paio di orecchini di Bulgari in diamanti taglio baguette di circa 20 carati complessivi (lotto 474) venduti a 37.500 euro e per l’anello in zaffiro Kashmir senza segni di riscaldamento, con montatura in platino e diamanti degli anni Venti (lotto 477) ceduto a 30mila euro, il doppio della base.

Da segnalare il successo della selezione dei gioielli firmati, come l’affascinante spilla di Schlumberger per Tiffany in forma di fiore con zaffiri e diamanti (lotto 461), ceduta a 35mila euro da una base di settemila, e i lotti di Van Cleef & Arpels come gli orecchini in corallo e diamanti (lotto 456), aggiudicati a 13mila euro.

Anello in oro bianco con un diamante taglio smeraldo di 5,29 carati
Anello in oro bianco con un diamante taglio smeraldo di 5,29 carati

Interessanti, inoltre, i realizzi messi a segno dai gioielli in corallo, in particolare dell’importante collana formata da trentasette sfere di corallo Momo giapponese (lotto 186) battuta a 22.500 euro.

Ottimo risultato, infine, anche per l’asta di orologi, chiusa con un realizzo di 217mila euro e circa il 73% di lotti venduti. Le migliori aggiudicazioni sono state quelle del Rolex Oyster Cosmograph Daytona del 1973 (lotto 135), aggiudicato al telefono a 42.500 euro, e dell’orologio da tasca a remontoir svizzero con grande complicazione, ripetizione a minuti e automi, movimento Le Coultre, con quadrante smaltato (lotto 114) ceduto a 13.750 euro, quasi tre volte la base d’asta.

Anello con diamanti taglio cuscino di 5,84 carati
Anello con diamanti taglio cuscino di 5,84 carati
Orecchini di Bulgari con diamanti taglio baguette
Orecchini di Bulgari con diamanti taglio baguette
Anello con zaffiro del Kashmir senza segni di riscaldamento, con montatura in platino e diamanti, datato anni Venti
Anello con zaffiro del Kashmir senza segni di riscaldamento, con montatura in platino e diamanti, datato anni Venti
Spilla con zaffiri e diamanti di Tiffany, design du Schlumberger
Spilla con zaffiri e diamanti di Tiffany, design du Schlumberger

Enchères, Bolaffi en rose




Diamants et bijoux de Greates Maison: à Milan à ne pas manquer avec Bolaffi ♦ ︎
Enchères de bijoux, mon amour: des ventes exceptionnelles de pièces apportent des rêves aux collectionneurs (et aux portefeuilles) et aux passionnés. Pour ceux qui ne résistent pas au charme des bijoux vintage et des diamants, le 3 octobre à Milan, Bolaffi planifie une nouvelle vente aux enchères. L’étoile du jour est un diamant rose monté sur une bague. La pierre, appelée rose pâle, a 3,66 carats, pureté IF et base de vente aux enchères de 360 ​​milliers d’euros. Le phare a également été allumé sur un diamant émeraude de 5,29 carats, couleur D, pureté VVS2, avec une base de 130 milliers d’euros.
Mais la vente aux enchères comprend également un saphir au Kashmir et des bijoux signés par la grande Maison comme Bulgari, Van Cleef & Arpels, Schlumberger pour Tiffany. Au Grand Hotel et de Milan, site d’enchère, 478 lots de bijoux, précédés d’une vente dédiée aux montres. Parmi les pierres du catalogue figurent également une émeraude colombienne de 4,31 carats et une sphère de saphir au Cachemire sans signe de chauffage, avec du platine et des diamants, datant des années 1920. « Avec sa couleur veloutée, intense et unique, le Cachemire est le plus recherché et apprécié parmi les saphirs », explique Maria Carla Manenti, experte dans le département bijoux. « En ce qui concerne les saphirs, c’est la gemme à laquelle se référer. » Federico Graglia




Anello con diamante  fancy light pink, ha 3,66 carati, purezza IF
Anello con diamante fancy light pink, ha 3,66 carati, purezza IF

Girocollo in diamanti in oro bianco, formato da corolle di fiori a scalare con incastonati diamanti taglio brillante di 31,36 carati
Girocollo in diamanti in oro bianco, formato da corolle di fiori a scalare con incastonati diamanti taglio brillante di 31,36 carati
Anello in oro bianco con un diamante taglio smeraldo di 5,29 carati
Anello in oro bianco con un diamante taglio smeraldo di 5,29 carati
Anello in platino con smeraldo colombiano taglio rettangolare a gradini di 4,31 carati
Anello in platino con smeraldo colombiano taglio rettangolare a gradini di 4,31 carati
Orecchini di Bulgari con diamanti taglio baguette
Orecchini di Bulgari con diamanti taglio baguette
Spilla con zaffiri di Harry Winston
Spilla con zaffiri di Harry Winston
Spilla con zaffiri e diamanti di Tiffany, design du Schlumberger
Spilla con zaffiri e diamanti di Tiffany, design du Schlumberger

Anello con zaffiro del Kashmir senza segni di riscaldamento, con montatura in platino e diamanti, datato anni Venti
Anello con zaffiro del Kashmir senza segni di riscaldamento, con montatura in platino e diamanti, datato anni Venti







Bolaffi avec un diamant exceptionnel

Une bague avec diamant coupé émeraude c’est le top au Bolaffi enchères à Milan ♦
La vente aux enchères de bijoux et montres Bolaffi au Grand Hotel et de Milan a été couronnée de succès. À la fin des soulèvements, le lot supérieur de la journée était la bague avec un diamant coupé émeraude de 10,40 carats, couleur F, clarté VVS1 (lot 448), a été vendu pour 443 500 euros. Dans l’ensemble, la sélection des bijoux a eu un pourcentage de vente supérieur à 70%. Les autres meilleurs résultats de la vente sont les boucles d’oreilles Calderoni au début du XXe siècle, le diamant de 14,50 carats (111 300 euros) et une bague Orisa Torino en forme de fleur avec un diamant central rond de 8,46 carats (lot 180), vendue pour 57 500 Euro, presque le double de la base. Au même montant, on vendait une bague en diamant ronde de 9,63 carats (lot 432). Bon résultat, enfin, pour la sélection des montres-bracelets: le lot supérieur est un rare exemple de New Rolex Daytona 1953, il a vendu 55 000 euros (lot 296) et deux Rolex Daytona Cosmograph White Gold: lot 295, vendu à 21 250 euros, et le Lot de 294 à 18 750 euros. La réalisation globale de la vente de près de 2 millions d’euros.

Anello con diamante da 10,40 carati, taglio smeraldo
Anello con diamante da 10,40 carati, taglio smeraldo
Anello con diamante taglio brillante da 9,63 carati
Anello con diamante taglio brillante da 9,63 carati
Orecchini di Calderoni
Orecchini di Calderoni


Bolaffi, vente aux enchères avec un diamant top

Bolaffi met en vente un diamant de 10,40 carats (et 300 autres bijoux).
Même Milan, pour un jour, devient la capitale des diamants. Une grande pierre de 10,40 carats, montée sur une bague, coupé d’émeraude, sera la vedette dans la vente aux enchères Bolaffi prévue pour le 5 avril au Grand Hôtel et de Milan. Dans les chambres de l’hôtel qui accueillait Giuseppe Verdi, en Via Manzoni, ils vont vendre des bijoux XIXe aujourd’hui et environ 300 montres. Le diamant en particulier, est certifié comme couleur F, clarté VVS1 et commence à un prix de base de 320.000 Euros. « La couleur F, la classification internationale, indique un blanc extraordinaire », explique Maria Carla Manenti, expert du département de bijoux Bolaffi. « Ajouté à cela est une pureté élevée, certifié par la fiche de données QC indiquant que le diamant pourrait devenir potentiellement sans faille ».
Parmi les autres bijoux, sont classées une paire de boucles d’oreilles avec diamants de 14,50 carats de Calderoni, début du XXe siècle (prix de départ 90 000 euros), un demi-parure en diamants signés Van Cleef & Arpels (base 33 000 euros) et une bague de diamants de Faraone (base 15 milliers d’euros). Ils vendront également des créations de noms célèbres de la maison de couture Capello Turin, fournisseur officiel de la Savoia, jusqu’à Orisa (Anna Bacchelli) qui, depuis les années trente, a conquis la haute compagnie piémontaise avec l’exécution exquise de ses bijoux a souvent inspiré la nature Et le style original caractérisé par le refus de la symétrie.
Parmi les horloges figurent cependant des montres de poignet et de poche exemplaires du XVIIIe siècle à nos jours, comme une rare savonette Patek Philippe 1915 avec chronographe et compteur de 30 minutes (base 9000 Euros) et une triple complication horlogère de fin du XIXe siècle réalisée à Rome Par le célèbre horloger Franz Michaelsen (base 13 000 euros). Parmi les spécimens de poignet les plus recherchés, le top lot est une nouvelle Rolex Daytona 1953, mise aux enchères pour 40 000 euros, « particulièrement rare pour l’état de préservation exceptionnelle, original et parfait dans toutes ses parties, et pas de restauration. Les yeux des collectionneurs le rendront encore plus recherché « , explique Maurizio Piumatti, directeur des opérations chez Bolaffi.
« Après l’enchère d’automne réussie, au cours de laquelle nous avons remporté un rare diamant naturel Very Pink light à un chiffre stellaire de 755 mille euros, un record pour notre maison de ventes, nous revenons avec une nouvelle proposition au plus haut niveau sur les bijoux et les pierres précieuses, avec Des lots prestigieux pour un prix de départ total de près de deux millions d’euros Nous sommes également fiers de vous présenter pour la première fois un catalogue de montres de poignets des grandes marques, dont Patek Philippe et Rolex », conclut Filippo Bolaffi , Ceo de compagnie. Federico Graglia

Rose etonnant pour Bolaffi

Un diamant rose en vente aux enchères vendu à 700.000 Euros par Bolaffi à Milan.
La grande saison des ventes aux enchères de bijoux voyagent maintenant à pleine vitesse. Dans la liste est c’est également ajouté Bolaffi, société spécialisée dans les collections de timbres dans les années soixante et après élargi sa portée également à la bijouterie. Résultat: lors de sa vente de bijoux et de montres organisées à Milan (nous avons parlé ici) le diamant naturel rare rose très léger (lot 1381) a été attribué à € 700,000, y compris les droits, par un bijoutier européen majeur, présent dans la salle du Grand Hôtel et de Milan, après une bataille près de la tête avec les autres soumissionnaires internationaux sur le téléphone et sur Internet. La bague est ainsi devenue le lot le plus dans l’histoire de Bolaffi. Un signe que non seulement à Genève, Hong Kong et New York est combattu au son de relances pour décrocher des pièces intéressantes. « La satisfaction est double, à la fois pour le chiffre sensationnel atteint par la seule pièce, à la fois parce que notre maison d’enchères a réussi à vendre en Italie, et avec un résultat exceptionnel, un objet habituellement offert seulement à l’étranger », est le commentaire du Ceo, Filippo Bolaffi.
La réalisation totale de la vente de près de 2 millions et demi d’euros. Le deuxième lot était supérieure une bague avec teardrop diamond couleur D et de pureté VVS1 de (lot 1379), a volé à € 225.000, plus du double de l’estimation initiale. Parmi les autres à atteindre en circulation sont rapportés bague en diamant celles de plus de 18 carats (lot 1376) vendus pour € 218.750 et bague de rubis birman sans aucun signe de réchauffement de cinq carats (lot 1378) a acheté 62.500 Euros. Federico Graglia

Il diamante very light pink
Il diamante very light pink

collana-smeraldi collana-faraone-20000

Anello con rubino birmano senza segni di riscaldamento di cinque carati  acquistato a 62.500 euro
Anello con rubino birmano senza segni di riscaldamento di cinque carati acquistato a 62.500 euro
Anello con diamante a goccia colore D e purezza VVS1 venduto a 225
Anello con diamante a goccia colore D e purezza VVS1 venduto a 225

La vie en rose par Bolaffi

Une bague avec un diamant rose et de nombreux bijoux d’excellente facture de vente aux enchères à Milan avec Bolaffi. Voici les pièces les plus intéressantes.
Une vente aux enchères de bijoux est prévue à Milan. Mais aussi avec des pierres rares, diamants, y compris un very light pink et rares montres de poche. Il est un catalogue intéressant qui est présenté par Bolaffi pour la vente aux enchères de bijoux et de montres du 27 Septembre qui se tiendra au Grand Hôtel et de Milan. La vente proposera plus de 500 lots, avec des morceaux exclusifs et base concurrentielle. « Les ventes d’enchères offrent une occasion unique, le plaisir de conquérir non seulement un objet précieux, mais aussi le charme unique et unique dans son histoire», affirme Maria Carla Manenti, expert Bolaffi bijoux. Parmi le lot top un diamant rose naturel rose très clair avec le prix de € 180.000 de départ. « Les diamants de couleur, appelés fantaisie, dans la nature sont l’un sur 10.000. Nous sommes fiers de proposer une telle rare et séduisante», ajoute Manenti. Il est synonyme de pureté et de couleur diamant de 6,39 carats coupe de chute, aux enchères par € 120.000. De € 80.000 sur la bague en or blanc 17 carats avec diamants coupe la vieille Europe. Federico Graglia

Anello con diamante very light pink. Stima: 180000 euro
Anello con diamante very light pink. Stima: 180000 euro

Anello con diamante Cirio, 1960. Stima: 120000 euro
Anello con diamante Cirio, 1960. Stima: 120000 euro
Girocollo in diamanti firmato Damiani. Stima: 7500 euro
Girocollo in diamanti firmato Damiani. Stima: 7500 euro
Collana di diamanti e smeraldi. Stima: 8000 euro
Collana di diamanti e smeraldi. Stima: 8000 euro
Collana con smeraldo di Faraone. Stima: 20000 euro
Collana con smeraldo di Faraone. Stima: 20000 euro
Sopra, bracciale in oro Omega, con orologio. Stima: 2800 euro. Sotto, bracciale in oro del 1935 circa. Stima: 2000 euro
Sopra, bracciale in oro Omega, con orologio. Stima: 2800 euro. Sotto, bracciale in oro del 1935 circa. Stima: 2000 euro
Bracciale con diamanti. Stima: 10000 euro
Bracciale con diamanti. Stima: 10000 euro
Anello con rubino birmano e diamanti. Base d'asta: 50000 euro
Anello con rubino birmano e diamanti. Base d’asta: 50000 euro

Enchères Bolaffi, histoire et opportunités

Cela promet d’être une vente aux enchères pour tous, celle de Bolaffi prévue pour le 15 Mars à Milan. Au Grand Hôtel et de Milan en Via Manzoni, en fait, la maison de Turin aux enchères vend les bijoux les plus célèbres Maison, tels que Cartier, Buccellati, Tiffany, Buccellati, Van Cleef & Arpels. Mais les bases d’enchères sont vraiment intéressants: en plus de bijoux qui commencent à 130.000 Euros, il y a aussi des bijoux que vous pouvez composer de quelques centaines d’euros. En outre, il sera vendu des pierres, des bijoux dans le style Art Déco. Du lot phare du catalogue, tels que bague en platine avec 5.29 carats de diamants, le diamant lâche ronde 7,25 carat ou émeraude colombienne pur fixé dans un anneau des années soixante-dix: il y a plus de 400 lots dans le catalogue, pour un portefeuille total de plus 870.000 Euros. Parmi les pièces précieuses il y a des cadeaux de mariage commandés par le roi Umberto I historique des bijoux Musy, pour le mariage d’une famille par le Piémont noblesse, ou une Patek Philippe de la fin du XIXe siècle, la montre de poche en parfait état. Il y a aussi l’héritage entrepreneur Pina Maule Fin, 80 bijoux excentrique et original, dont le produit iront à Turin Area organisme sans but lucratif. Il y a aussi un bracelet 1925 en platine avec élément central en jadéite, onyx et diamants (4.000 euros la base d’enchères), et un bracelet en diamant de 1935, avec le coup de poing avec le symbole fasciste de l’époque du régime autarcique, lorsque la commercialisation de la bijouterie a été interdit par le régime. « Les cédants sont toutes privées, souvent grandes familles, italiens ou étrangers », a déclaré l’expert de la maison de ventes aux enchères Bolaffi, Maria Carla Manenti. « Ils ont tiré sur les bijoux de la famille des tiroirs et en grande partie invisible sur le marché. » La naissance du département de bijoux est nouveau pour Bolaffi. Federico Graglia

Spilla di Cartier in diamanti e oro rosa. Base d'asta: 10.000 euro
Spilla di Cartier in diamanti e oro rosa. Base d’asta: 10.000 euro
Anello con perla e diamanti del 1950 circa. Base d'asta: 2400 euro
Anello con perla e diamanti del 1950 circa. Base d’asta: 2400 euro
Spilla con diamanti del 1950 circa. Base d'asta: 6000 euro
Spilla con diamanti del 1950 circa. Base d’asta: 6000 euro
Anello in platino con diamanti del 1950 circa. Base d'asta: 1500 euro
Anello in platino con diamanti del 1950 circa. Base d’asta: 1500 euro
Orecchini con diamanti e smeraldi, firmati Repossi del 1970 circa. Base d'asta: 2400 euro
Orecchini con diamanti e smeraldi, firmati Repossi del 1970 circa. Base d’asta: 2400 euro
Anello con diamanti e smeraldo. Base d'asta: 30.000 euro
Anello con diamanti e smeraldo. Base d’asta: 30.000 euro
Anello con diamante taglio smeraldo. Base d'asta: 130.000 euro
Anello con diamante taglio smeraldo. Base d’asta: 130.000 euro
Collana datata 1880 circa in oro e ametiste in «stile archeologico». Base d'asta: 3.000 euro
Collana datata 1880 circa in oro e ametiste in «stile archeologico». Base d’asta: 3.000 euro