news — juillet 6, 2018 at 4:00

Monde virtuel 3D en bijouterie avec Marlù

Le monde virtuel entre dans les bijoux avec le premier magasin de Marlù ♦ ︎

Le monde des bijoux est largement lié aux traditions. Et cela vaut surtout pour la dernière partie du voyage d’un bijou, c’est-à-dire la vente. Il n’y a pas de lieu moins lié à l’époque d’une bijouterie, avec ses fauteuils moelleux et son éclairage tamisé. Probablement, il le restera pendant longtemps, aussi parce qu’un certain type de clientèle cherche précisément ce sens d’exclusivité que procure ce genre de meubles.
Mais les temps changent, tous les clients ne sont pas les mêmes, tous les bijoux ne sont pas créés pour le même type de public. Voilà donc les prochaines façons de vendre en phase avec le temps et, surtout avec les goûts des jeunes acheteurs, habitués à vivre à l’ère du numérique. Cette nouvelle, en résumé, ne doit pas être prise à la légère: le cas de Marlù peut, au contraire, être la première expérience d’une longue série.
Fondamentalement, la nouveauté est la suivante: en conjonction avec l’ouverture du premier monobrand à Rome de Marlù, dans le centre commercial Romaest, la marque Romagne des sœurs Fabbri inaugure sa première boutique virtuelle. Vous l’utilisez en téléchargeant une application gratuite sur votre smartphone (à partir des boutiques d’applications pour iPhone ou Android). L’application vous permet de naviguer en mode interactif, même en 3D, à l’intérieur du magasin, en découvrant les produits. Grâce à la technologie VR Experience, chaque collection «fait référence à des voyages oniriques qui mettent en valeur son esprit et son imagination, la faisant vivre dans le tour du visiteur. Voulant aussi dans une dimension tridimensionnelle, grâce aux lunettes qui sont à la disposition du public dans le magasin romain. »Il sera intéressant de vérifier l’impact, mais c’est une nouveauté pour le monde de la bijouterie.
Marlù propose cinq collections: Namastè, dédiée aux cultes orientaux (produit culte, bracelet de prière) #TimeTo, Be woman, In my heart et Man. Tous les bijoux ne sont pas virtuels, bien sûr. Rudy Serra

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*