alta gioielleria, ANELLI, bracciale, vetrina — octobre 15, 2019 at 5:00

Les bijoux de Reza al Tefaf

Les beaux bijoux de la Maison Reza arrivent au Tefaf à New York ♦

Il n’est pas rare que des bijoutiers aient une vie ou une histoire aventureuse derrière eux. Cela est particulièrement vrai pour les grands joailliers de l’Est ou du Moyen-Orient. Et c’est aussi le cas d’Alexandre Reza, décédé à Paris en 2016 à 94 ans, mais avec une histoire digne d’un roman. Il suffit de dire qu’il était considéré comme le plus grand collectionneur de pierres précieuses des temps modernes, avant de devenir bijoutier. Et du 1er au 5 novembre, les bijoux de la Maison qu’il a fondés sont visibles à l’édition new-yorkaise de Tefaf, la grande exposition consacrée aux objets d’art, aux antiquités et aux bijoux de luxe et de collection. Aujourd’hui, la maison est gérée par le fils du fondateur, Olivier, sur le site de la place Vendôme.

Anello Troïdia (a tre lati) con rubino non trattato Est Africa di 8,48 carati, diamanti
Anello Troïdia (a tre lati) con rubino non trattato Est Africa di 8,48 carati, diamanti

Alexandre Reza est né en 1922 à Moscou, fils d’un bijoutier. Comme d’autres familles russes, après la révolution d’octobre, les Reza s’installèrent en France, à Nice puis à Paris. Il a commencé sa carrière en tant qu’expert du diamant et a beaucoup voyagé pour trouver chaque pierre. Alexandre Reza a également fourni des gemmes à des marques de bijoux telles que Boucheron, Bulgari, Cartier, Chaumet, Harry Winston, Louis Gérard et Van Cleef & Arpels. Et comme cela est arrivé à de nombreux autres marchands et experts en pierres précieuses, il a décidé à un moment donné de se transformer en bijoutier. Mais de la classe de gramme: seuls les bijoux hauts avec diamants rares, émeraudes, rubis et saphirs. Selon la maison de vente aux enchères Sotheby’s, « le mouvement, la légèreté, la composition et l’harmonie sont les maîtres mots de ses œuvres ».

Orecchini Crescent, con due diamanti taglio princess per 8,27 carati e 204 taglio brillante per 9 carati
Orecchini Crescent, con due diamanti taglio princess per 8,27 carati e 204 taglio brillante per 9 carati

Mais les incidents ne sont pas passés à côté: en 1994, des voleurs armés ont volé des pierres précieuses d’une valeur d’environ 21 millions de dollars dans le salon du bijoutier à Paris. En revanche, en mai 2010, Sotheby’s a vendu un diamant fantaisie de 5,02 carats bleu serti dans une bague toi-et-moi à côté d’un diamant blanc de 5,42 carats de 6,3 millions de dollars, établissant un prix record pour un joyau de Reza. Margherita Donato





Bracciale Dune con madreperla e 72 diamanti
Bracciale Dune con madreperla e 72 diamanti

Orecchini con zaffiri birmani taglio pera di 18,5 e 20 carati
Orecchini con zaffiri birmani taglio pera di 18,5 e 20 carati
Orecchini con 16 rubini del Mozambico per 36,6 carati e 24 diamanti taglio marquise per 33 carati
Orecchini con 16 rubini del Mozambico per 36,6 carati e 24 diamanti taglio marquise per 33 carati
Orecchini con diamanti classe D per 47,3 carati su platino
Orecchini con diamanti classe D per 47,3 carati su platino
Anello con rubino ovale e diamanti
Anello con rubino ovale e diamanti
Anello Tour Rectangle, diamante di 2,59 carati, rubini per 3 carati e 118 brillanti
Anello Tour Rectangle, diamante di 2,59 carati, rubini per 3 carati e 118 brillanti

Anello con zaffiro a taglio turbante di 6,68 carati su platino
Anello con zaffiro a taglio turbante di 6,68 carati su platino







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *