Design, vetrina — septembre 29, 2018 at 4:30

Bia Tambelli multipliée par trois

La collection Trinity de Bia Tambelli présentée à VicenzaOro: or, diamants, cristal de roche et un peu de symbologie ♦ ︎

Elle est l’un des designers émergents les plus intéressants. Et elle a également été l’un des huit créateurs de la Design Room de VicenzaOro en septembre: Bia Tambelli, brésilienne d’ascendance italienne, a présenté à cette occasion sa troisième collection, après Arpia et Portal. La troisième collection prend également la forme du numéro trois. On l’appelle, en fait, Trinité et, comme son nom l’indique, joue autour de la forme du triangle. Si les trois sont un nombre parfait, la collection Trinity en fait une apologie.

Les surfaces triangulaires se multiplient comme dans un jeu de miroirs et construisent des volumes, des arêtes, des reflets.

Il ne s’agit cependant pas d’un simple exercice de géométrie: les volumes servent en effet à étonner, mais aussi à donner de la consistance aux bijoux. Léger, bref, mais pas incohérent. La collection Trinity se compose de huit bijoux, dont un bracelet. Les pièces sont réalisées avec une combinaison élaborée d’or, de diamants blancs et bruns, de cristaux de roche, de quartz citrine et de topazes impériales. Les pierres ont, bien sûr, le trillion coupé, c’est-à-dire triangulaire. Autour de la signification du choix, celle des surfaces à trois côtés, vous pouvez laisser l’imagination voler en combinant des symbologies mystiques ou ésotériques. Mais la recherche esthétique du concepteur est probablement plus intéressante. Créer quelque chose de nouveau n’est pas facile et Bia Tambelli a réussi.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *