Gioielli, Jewelry, Joaillerie, Joyas, Jewelen

Booth di Fope, VicenzaOro January 2018. Copyright: gioiellis.com

Vicenzaoro veut retourner aux gloires antiques

in news




Vicenzaoro change de peau. Ou, plus précisément, il promet de porter la robe de gala, celle utilisée depuis tant d’années. Jusqu’à la pandémie. Avec le blocage ou la réduction des activités, Italian Exhibition Group, la société qui organise le plus grand salon italien dédié à la joaillerie, a décidé d’adopter un style plus sobre et, surtout, moins coûteux pour les exposants. En fait, à partir de septembre 2020, Vicenzaoro a proposé aux visiteurs et aux entreprises exposantes une configuration presque identique pour tous, avec la seule différence dans les tailles achetées. Les exposants ont pu ajouter des sièges, des bureaux et bien sûr des vitrines de bijoux. Mais les différentes cabines apparaissaient invariablement toutes dans la même couleur de brique.

A sinistra, l'allestimento di Roberto Coin del gennaio 2020, prima dello scoppio della pandemia. A destra, quello di settembre 2021
A sinistra, l’allestimento di Roberto Coin a Vicenzaoro del gennaio 2020, prima dello scoppio della pandemia. A destra, quello di settembre 2021. Copyright: gioiellis.com

Avec la fin de la période d’urgence, et considérant également que la joaillerie a enregistré un petit boom ces derniers mois, Ieg, selon les exposants présents en septembre, a décidé qu’à partir de janvier, Vicenzaoro reviendra à l’ancien style, avec des arrangements différents pour chaque exposant. Chacun, comme dans les années pré-covid, devra prendre en charge l’organisation de son propre espace. Une décision qui devrait réaménager l’esthétique de Vicenzaoro mais qui, sans aucun doute, implique des coûts supplémentaires pour les entreprises présentes. A l’occasion de Vicenzaoro septembre, nous avons donc mené une enquête informelle auprès de quelques exposants (tous italiens), sous une rigoureuse demande d’anonymat, concernant ce choix. La majorité des entreprises interrogées (une douzaine) ont exprimé leur opposition, en raison du surcoût qu’implique un stand personnalisé. Une minorité est indifférente ou modérément favorable.
L’attuale allestimento di Vicenzoro. Settembre 2022. Copyright: gioiellis.com

Pour Ieg, à ce stade, une réflexion pourrait s’ouvrir. La volonté des exposants, comme en témoigne l’affaire Baselworld, noyée par des coûts excessifs, pourrait l’emporter ou conduire à une plus grande prudence, aussi parce qu’il n’est pas certain que l’âge d’or de la joaillerie soit voué à se poursuivre. Bien sûr, une mini enquête ne peut suffire à changer la stratégie d’une entreprise spécialisée dans la gestion de salons. Mais cela pourrait suggérer d’ouvrir un dialogue avec vos utilisateurs, ce qui ne serait pas une perte de temps.

L'allestimento di Fope, gennaio 2020. Copyright: gioiellis.com
L’allestimento di Fope, gennaio 2020. Copyright: gioiellis.com

Vicenzaoro September 2022. Copyright: gioiellis.com
Vicenzaoro September 2022. Copyright: gioiellis.com

Business a Vicenzaoro. Copyright: gioiellis.com
Business a Vicenzaoro, marzo 2022. Copyright: gioiellis.com







Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from news

Lo store di Tiffany all'angolo tra la 57a Strada e Fifth Avenue, New York

Tiffany au vert

L’or Tiffany sera vert. Dans un sens proactif, c’est-à-dire plus durable. La
Go to Top