news — avril 29, 2016 at 7:01

Turin est étourdie avec Ada Minola

L’avant-garde, l’art, la culture: Piémont semble devenir la deuxième capitale des expositions de bijoux. Après l’initiative de Patrizia Sandretto Re Rebaudengo (l’article ici) à Asti, Turin répond avec une exposition au Palazzo Madama. Du 6 mai au 12 Septembre Hall Atelier accueille Gioielli Vertiginosi, une exposition sur les bijoux en or et en particulier sur la personnalité artistique et humaine de Ada Minola (1.912 à 1.993): sculptrice, orfèvre, entrepreneur, propriétaire de la galerie, actif à Turin en la seconde moitié du XXe siècle. Qui ne connaît pas son travail, en particulier celle liée à des bijoux, ferait bien d’aller visiter l’exposition organisée par Paola Stroppiana. Il est divisé en cinq sections et présente pour la première fois au public 120 bijoux qui représentent les principales caractéristiques de production d’orfèvrerie par Ada Minola, qui au fil des années a varié sa production à la suite de diverses influences stylistiques: de l’Art Nouveau au bijou d ‘artiste, à partir de comparaisons avec les sculptures de Pomodoro et Lucio Fontana à la période néo-baroque, des dialogues avec les œuvres de Umberto Mastroianni à l’univers esthétique influence le brillant architecte Carlo Mollino.
La riche vie d’Ada
Ada Minola était une amie de Carlo Mollino, qui conçoit la maison de meubles de la famille en 1944, elle a assisté à Lucio Fontana, Pomodoro, Umberto Mastroianni et, à la fin des années cinquante, Français critique d’art Michel Tapié, qui ont ensuite appelé Ada diriger l’international Centre d’esthétique de recherche, qu’il a fondé à Turin en 1960. La passion pour les bijoux vient d’être la fille et petite-fille d’orfèvres Lombard. Elle connaît la technique de la cire perdue, avec laquelle elle a fait ses premiers bijoux en or, argent et pierres précieuses. Elle a été invitée par Arnaldo Pomodoro et les pièces sont exposées à la Triennale de 1957. Certains de ses bijoux viennent dans de prestigieuses collections privées italiennes et internationales, telles que le marchand d’art américain Martha Jackson et le poète français Emmanuel Looten, qui les mettra en un poème à son dédié « bijoux vertigineux. » Ce qui est aussi le titre de l’exposition au Palazzo Madama. Federico Graglia
Bijoux vertigineux
Palazzo Madama
Piazza Castello, Turin
Jusqu’au 30 Avril 2016:
Lundi: 10:00 à 18:00 heures
Mercredi au vendredi: 10:00 à 18:00 heures
Samedi: 11:00 à 19:00 heures
Dimanche: de 10:00 à 19:00 heures
Fermé le mardi
Du 1er mai 2016: Lundi: 11:00 à 19:00 heures
Mercredi au dimanche: 11:00 à 19:00 heures
Fermé le mardi
Ticket: 10 €

Ada Minola e Michel Tapié, Torino 1960
Ada Minola e Michel Tapié, Torino 1960
Anello in oro con rubini e smeraldi. Foto di Emanuele Riccio
Anello in oro con rubini e smeraldi. Foto di Emanuele Riccio
Anello in oro con zaffiro. Foto di Emanuele Riccio
Anello in oro con zaffiro. Foto di Emanuele Riccio
Bracciale in oro. Foto di Emanuele Riccio
Bracciale in oro. Foto di Emanuele Riccio
Bracciale in oro. Foto di Emanuele Riccio
Bracciale in oro. Foto di Emanuele Riccio
Bracciale in argento e pietre. Foto di Emanuele Riccio
Bracciale in argento e pietre. Foto di Emanuele Riccio
Anello in argento e smeraldi. Foto di Emanuele Riccio
Anello in argento e smeraldi. Foto di Emanuele Riccio
Orecchini in argento. Foto di Emanuele Riccio
Orecchini in argento. Foto di Emanuele Riccio
Fermaglio per capelli in argento e pietre. Foto di Emanuele Riccio
Fermaglio per capelli in argento e pietre. Foto di Emanuele Riccio
Fermaglio per capelli in argento. Foto di Emanuele Riccio
Fermaglio per capelli in argento. Foto di Emanuele Riccio
Anello di Ada Minola. Foto di Emanuele Riccio
Anello di Ada Minola. Foto di Emanuele Riccio
Carlo Mollino, disegno di guanto per Ada, 1950 circa
Carlo Mollino, disegno di guanto per Ada, 1950 circa
Ada Minola nel suo studio, Torino, 1958
Ada Minola nel suo studio, Torino, 1958

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *