asta, news — octobre 19, 2019 at 5:01

Sotheby’s vend la collection Cologni





La collection de montres et de bijoux Cologni est mise aux enchères à Milan par Sotheby’s. Une opportunité pour les passionnés de Cartier ♦

Des bijoux précieux pour un bon but. La collection de montres et de bijoux de Franco Cologni, écrivain et entrepreneur passionné d’horlogerie et de joaillerie, et son épouse Adele Tamiso Cologni vont aux enchères à Milan. Sotheby’s vendra des bijoux et des montres: 72 lots, dont des pièces datant du début du XXe siècle à l’an 2000. Le produit de cette vente ira à un nouveau projet de la Fondation Cologni à Milan: une exposition et un espace culturel dédié à la excellence des métiers d’art, dans un important musée milanais.

Bird Fligh, in oro, smeraldo, rubini e diamanti
Bird Flight, in oro, smeraldo, rubini e diamanti

La collection revendique également la présence de plusieurs bijoux des années 1930, tels que la splendide broche / agrafe Cartier datant de 1930 et estimée à 20 000-30 000 euros. Le bracelet en diamants Cartier, estimé à 40 000-60 000 euros avec son écrin d’origine, date de 1932. La broche Bird Flight, datée de 1962, est en or, émeraude, rubis et diamants, estimée entre 30 000 et 50 000 euros. La vente aux enchères présentera également le Cartier Panthère Collier, avec des logements, estimés à 9 000-13 000 euros. Les deux magnifiques panthères sont amovibles et convertibles en une broche.

Bracciale in diamanti Cartier, 1932, con custodia originale
Bracciale in diamanti Cartier, 1932, con custodia originale

Ce n’est pas un hasard si la collection compte de nombreux Cartiers. En effet, Cologni, Cavaliere del Lavoro et Officier de la Légion d’Honneur, était le fondateur et le directeur du magazine international Cartier Art. Pendant quarante ans, il a collaboré avec Cartier pour devenir président de Mondo et, après l’intégration de Cartier dans le groupe Richemont, est devenu président exécutif de l’ensemble du secteur joaillier et horloger du groupe. Il est également fondateur et président du comité culturel de la Fondation de la Haute Horlogerie à Genève. En 2016, avec Johann Rupert, président de Compagnie Financière Richemont SA, il a fondé la Fondation Michelangelo pour la créativité et l’artisanat, également basée à Genève, dont le but est de promouvoir la créativité et les métiers d’art au niveau international, de créer des emplois, de soutenir la culture et de valoriser la culture. le savoir-faire des territoires.

Collier Panthère di Cartier
Collier Panthère di Cartier

La Fondation Cologni des professions artisanales est une institution privée à but non lucratif créée à Milan en 1995. Ses initiatives visent avant tout les jeunes: former les nouvelles générations de maîtres de l’art, préserver les excellentes activités artisanales du risque de disparition les menace, est en fait l’un des objectifs poursuivis par la Fondation. Grâce au nouvel espace d’exposition, la Fondation Cologni pourra ainsi donner une visibilité et une valeur au travail des maîtres d’art, donnant ainsi aux jeunes de nouvelles vocations.

Orologio in oro bianco, diamanti neri e bianchi di Cartier
Orologio in oro bianco, diamanti neri e bianchi di Cartier

La collection comprend également de nombreuses montres de collection. Il existe des dizaines d’exemplaires signés par Cartier, Audemars Piguet, Vacheron Constantin, Piaget, Frank Muller, Jaeger-LeCoultre et d’autres marques prestigieuses. Dans certains cas, les montres sont des éditions limitées ou dédiées au collectionneur. Parmi les lots les plus attrayants de la collection se trouve la montre-bracelet La Monégasque de Roger Dubuis de 2012 en or rose, présentée aux enchères avec une estimation de 17 000 à 25 000 euros.

Royal Oak Offshore Chronograph Rhone-Fusterie di Audemars Piguet
Royal Oak Offshore Chronograph Rhone-Fusterie di Audemars Piguet

Une édition limitée en acier inoxydable du chronographe Royal Oak Offshore Rhône-Fusterie d’Audemars Piguet, datant d’environ 2008, est estimée à 8 000-12 000 euros. Même l’horloge Saltarello de Cartier, à partir de 1997, est une édition limitée en platine, estimée entre 8 000 et 12 000 euros. Et la montre-bracelet Himalaya en or blanc et diamants noirs, datée de 2004 et présentée aux enchères avec une estimation de 8 000 à 12 000 euros, est toujours de la Maison parisienne.

Vente en ligne du 28 octobre au 6 novembre.
Exposition à Milan, Palazzo Serbelloni
Mercredi 30 octobre 2019, 11h00-17h00






Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *