asta, news — octobre 31, 2018 at 4:30

Nouveaux bijoux au trésor de Marie-Antoinette





Le nombre de bijoux appartenant à Maria-Antoinette lors de la vente aux enchères de Sotheby’s s’élève à dix ♦ ︎

La possibilité d’acheter un morceau d’histoire avec un bijou est élargie. Comme nous l’avons déjà écrit, le 14 novembre à Genève, Sotheby’s vend les bijoux ayant appartenu à la reine de France décapitée, Marie-Antoinette, avec son mari, le roi Louis XVI, pendant la Révolution française. Ce ne sont pas seulement des bijoux précieux, mais ils témoignent d’un élément exceptionnel de l’Histoire de l’Humanité et, par conséquent, les attentes sont grandes. Après la présentation de juin, cependant, il y a quelques nouvelles: les pièces attribuées à la reine sont passées à dix.

Sotheby’s, en effet, a révélé que le catalogue de vente avait été ajouté à d’autres pièces appartenant à Marie-Antoinette, notamment une paire de boucles d’oreilles avec perles naturelles et diamants (entre 200 000 et 300 000 dollars).

Orecchini di perle naturali posseduti da Maria Antonietta
Orecchini di perle naturali posseduti da Maria Antonietta

Et ce n’est pas que ça: un collier de perles à six rangs a une fermeture inaltérée qui faisait partie de la collection royale. La fermeture de noble origine comprend cinq grandes et 18 petites perles naturelles et, à l’origine, elle était utilisée pour un bracelet de perles naturelles à six fils. Le collier a ensuite été commandé par la famille Bourbon-Parme et fabriqué à partir de perles de culture. Cinq autres bijoux en diamant sont liés à Marie-Antoinette, comme la broche en diamant de la fin du XVIIIe siècle avec un diamant jaune.
La reine de France avait aussi une broche à double arc, mais le diamant jaune pendant semble avoir été ajouté plus tard. Ce sont les descendants de Marie-Antoinette, cependant, qui ont probablement fabriqué une bague en diamant avec le portrait.

Si vous aimez les bijoux anciens de sang bleu, sachez qu’il existe aussi des bijoux appartenant au roi Charles X (1757-1836), dernier roi de France.

Diadema di diamanti appartenuto a Carlo X
Diadema di diamanti appartenuto a Carlo X

Par exemple, il appartenait au diadème de diamant de Charles X. Les pierres provenaient d’un badge de l’ordre royal du Saint-Esprit, ordre de chevalerie français fondé par le roi Henri III en 1578 et appartenant à Charles X, beau-frère de Marie-Antoinette. Les diamants ont ensuite été transférés à Robert I, duc de Parme (1848-1907). La tiare a été créée autour de 1912 pour l’archiduchesse Maria Anna d’Autriche (1882-1940) par le célèbre joaillier viennois Hübner en pierres précieuses: les fleurs de la tiare peuvent être détachées et portées séparément en broches.
Une autre pièce fascinante ajoutée aux enchères de bijoux est un emblème de l’ordre de la toison d’or appartenant à Louis Antoine de Bourbon, duc d’Angoulême (1775-1844), qui a épousé la fille de Marie Antoinette, sa cousine. L’Ordre de la Toison d’Or a longtemps été considéré comme l’ordre de chevalerie le plus prestigieux et exclusif au monde. Louis Antoine a reçu l’insigne après sa participation à l’expédition espagnole de 1823. Sous l’insigne d’un gros diamant blanc, il porte le symbole royal français traditionnel, l’orifiamma, représenté par un saphir central et entouré de flammes composées de rubis. Federico Graglia





Anello con ritratto di Maria Antonietta
Anello con ritratto di Maria Antonietta

Collana di perle: il fermaglio era di un bracciale della regina di Francia
Collana di perle: il fermaglio era di un bracciale della regina di Francia
Orecchini con diamanti precedentemente nella collezione di Marie-Thérèse de Savoie, Duchessa di Parma
Orecchini con diamanti precedentemente nella collezione di Marie-Thérèse de Savoie, Duchessa di Parma
Collana con perle che erano originariamente infilate in una lunga collana a tre fili e appartenenti alla regina Maria Antonietta
Collana con perle che erano originariamente infilate in una lunga collana a tre fili e appartenenti alla regina Maria Antonietta
Spilla per capelli con rubino di Bachruch, regalata dall'arciduca Frédéric d'Austria (1856-1936) a sua figlia, l'arciduchessa Maria Anna d'Austria, la principessa Elie de Bourbon-Parme (1882-1940) in occasione della nascita di suo figlio, Charles, nel 1905
Spilla per capelli con rubino di Bachruch, regalata dall’arciduca Frédéric d’Austria (1856-1936) a sua figlia, l’arciduchessa Maria Anna d’Austria, la principessa Elie de Bourbon-Parme (1882-1940) in occasione della nascita di suo figlio, Charles, nel 1905
Spilla a doppio nastro con diamanti bianchi appartenuto alla regina di Francia. Successivamente arricchita con il diamante giallo
Spilla a doppio nastro con diamanti bianchi appartenuto alla regina di Francia. Successivamente arricchita con il diamante giallo

Spilla del Toson d'Oro
Spilla del Toson d’Oro

Tiara di diamanti donata dall'imperatore Francesco Giuseppe a sua nipote, arciduchessa Maria Anna d'Austria
Tiara di diamanti donata dall’imperatore Francesco Giuseppe a sua nipote, arciduchessa Maria Anna d’Austria in occasione del matrimonio

Pendente con diamanti e perla naturale di eccezionali dimensioni (26 x 18 millimetri) appartenuto alla regina Maria Antonietta
Pendente con diamanti e perla naturale di eccezionali dimensioni (26 x 18 millimetri) appartenuto alla regina Maria Antonietta

Spilla con pendente in oro giallo e diamanti ricevuta dalla principessa Maria Pia Borbone-Due Sicilie in occasione del suo matrimonio con Roberto I
Spilla con pendente in oro giallo e diamanti ricevuta dalla principessa Maria Pia Borbone-Due Sicilie in occasione del suo matrimonio con Roberto I







Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *