Gioielli, Jewelry, Joaillerie, Joyas, Jewelen

La cerimonia inaugurale di Vicenzaoro, con Lorenzo Cagnoni, presidente Italian Exhibition Group, Elena Bonetti, Ministro per le Pari opportunità e famiglia, Erika Stefani, Ministro per le disabilità, Francesco Rucco, sindaco di Vicenza, Roberto Luongo, Direttore Generale ICE Agenzia, Maria Cristina Franco, vicepresidente della Provincia di Vicenza, Claudia Piaserico, presidente Federorafi, Roberto Marcato, Assessore allo Sviluppo Economico ed Energia Regione Veneto

Les bijoux brillent, avec quelques ombres

in news





Comment se porte le marché de la joaillerie en Italie ? C’est à cette question que répond la deuxième édition de l’enquête économique organisée par le Goldsmiths Club et la Banca Intesa Sanpaolo. Les résultats ont été définis par une enquête auprès des membres du Goldsmiths’ Club, une association qui regroupe les entreprises les plus importantes de l’industrie de l’orfèvrerie italienne. L’enquête a été présentée lors d’une conférence lors de la première journée de Vicenzaoro. Résultat : tout va bien pour le moment. Plus de la moitié des opérateurs font l’hypothèse d’une croissance du chiffre d’affaires, également confirmée par l’évolution de l’indice Istat, qui s’est établi à + 32 % au premier semestre 2022, mieux que les secteurs du secteur de la mode et la moyenne de la fabrication italienne.

La cerimonia inaugurale di Vicenzaoro, con Lorenzo Cagnoni, presidente Italian Exhibition Group, Elena Bonetti, Ministro per le Pari opportunità e famiglia, Erika Stefani, Ministro per le disabilità, Francesco Rucco, sindaco di Vicenza, Roberto Luongo, Direttore Generale ICE Agenzia, Maria Cristina Franco, vicepresidente della Provincia di Vicenza, Claudia Piaserico, presidente Federorafi, Roberto Marcato, Assessore allo Sviluppo Economico ed Energia Regione Veneto
La cerimonia inaugurale di Vicenzaoro, con Lorenzo Cagnoni, presidente Italian Exhibition Group, Elena Bonetti, Ministro per le Pari opportunità e famiglia, Erika Stefani, Ministro per le disabilità, Francesco Rucco, sindaco di Vicenza, Roberto Luongo, Direttore Generale ICE Agenzia, Maria Cristina Franco, vicepresidente della Provincia di Vicenza, Claudia Piaserico, presidente Federorafi, Roberto Marcato, Assessore allo Sviluppo Economico ed Energia Regione Veneto

Toujours selon l’enquête, en termes de production industrielle, la joaillerie et la bijouterie fantaisie se classent parmi les plus performantes de l’industrie italienne, tant par rapport au premier semestre 2021 (+ 23 %, en quatrième position parmi les secteurs manufacturiers) qu’avec par rapport aux six premiers mois de 2019 (+ 30 %, ce qui lui vaut la troisième place du classement).

Vetrine di Piovani a Vicenzaoro September. Copyright: gioiellis.com
Vetrine di Piovani a Vicenzaoro September. Copyright: gioiellis.com

Cependant, quelques ombres se profilent. L’un est provoqué par la guerre de la Russie en Ukraine. La seconde, en revanche, concerne la hausse des taux d’intérêt. Par ailleurs, le phénomène inflationniste s’accompagne historiquement de la hausse du prix de l’or. Début septembre, l’enquête confirme, par rapport aux éditions précédentes, une révision à la baisse des anticipations enregistrée qui ne semble toutefois concerner que les plus petits opérateurs. Les grandes entreprises, quant à elles, confirment leur stabilité pour l’année en cours avec 70% des participants déclarant une croissance de leur chiffre d’affaires. Il faut cependant ajouter que la quantité de ce qui est vendu ne correspond pas toujours aux bénéfices inscrits dans les états financiers.

Vicenzaoro
Vicenzaoro

En tout cas, au cours des cinq premiers mois de 2022, il y a eu une croissance de 41% en valeur et de 15% en quantité des exportations. Le bijou Made in Italy a réussi à consolider son positionnement vis-à-vis des principaux concurrents commerciaux. Il a notamment gagné des positions aux États-Unis où il représente le deuxième partenaire avec une part de 12,7 % sur la première partie de 2022.

Cependant, il est surprenant que, face à ce tableau incertain, les entreprises se plaignent notamment de la difficulté à trouver de la main-d’œuvre, un problème indiqué par 80% des plus grandes entreprises, alors que parmi les petites entreprises l’attention aux coûts de transport est croissante.

Analisi gemmologica a Vicenzaoro
Analisi gemmologica a Vicenzaoro







1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from news

Go to Top