Gioielli, Jewelry, Joaillerie, Joyas, Jewelen

The red Cross diamond, di oltre 205 carati

Le gros diamant jaune de la Croix-Rouge est en vente

in asta/news




Un diamant jaune pour la Croix-Rouge. En ces temps marqués par les guerres et les morts, le soutien aux organisations impliquées dans l’aide aux victimes devient essentiel : c’est pourquoi Christie’s annonce la vente le 11 mai à Genève d’un énorme diamant jaune fantaisie intense de forme coussin de 205,07 carats. L’évaluation n’a pas été divulguée. Une partie du produit de la vente ira au Comité international de la Croix-Rouge.

The red Cross diamond, di oltre 205 carati
The red Cross diamond, di oltre 205 carati

C’est la troisième fois en plus d’un siècle que Christie’s présente ce gros diamant jaune canari de 205,07 carats. C’est un lien très spécial et un immense honneur. Une partie du produit de la vente sera reversée au Comité international de la Croix-Rouge, pour une cause d’autant plus touchante en pleine actualité.
François Curiel, président de Christie’s Europe et responsable du département Luxe

François Curiel, presidente di Christie's Europe e Head of the Luxury Department
François Curiel, presidente di Christie’s Europe e Head of the Luxury Department

L’histoire du diamant est intéressante : la gemme originale a été extraite en 1901 dans une mine sud-africaine à De Beers et aurait pesé environ 375 carats. En plus de se classer parmi les plus gros diamants du monde, une caractéristique frappante de la pierre est son pavillon, qui est facetté en forme de croix de Malte. Le 10 avril 1918, la pierre a été mise en vente pour la première fois chez Christie’s Londres par le Diamond Syndicate, à nouveau au profit de la British Red Cross Society et de l’Ordre de Saint-Jean. A l’époque l’intégralité de la vente avait levé 50 000 £ (soit environ 3 millions aujourd’hui) et The Red Cross Diamond, le lot le plus élevé de l’enchère, avait été adjugé 10 000 £ (environ 600 000 aujourd’hui), qui avait été racheté par le célèbre Londonien. société SJ Phillips. Il faut ajouter que les diamants de couleur n’étaient pas aussi populaires à l’époque qu’ils le sont aujourd’hui.
Le 21 novembre 1973, le même diamant est à nouveau mis en vente chez Christie’s à Genève, atteignant cette fois 1,8 million de francs et redevenant propriété privée. Il est maintenant proposé pour la troisième fois par Christie’s en 104 ans et atteindra vraisemblablement un prix nettement plus élevé.







Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Latest from asta

Go to Top