news — mai 19, 2022 at 4:00

Le diadème de Lady Diana (et 50 autres) exposé à Londres chez Sotheby’s




Sotheby’s a organisé la plus grande exposition de diadèmes jamais organisée à Londres au cours des 20 dernières années (28 mai – 15 juin). L’événement coïncide également avec la saison du jubilé, les célébrations du 70e anniversaire du règne de la reine Elizabeth. Et parmi les diadèmes exposés, il y en a un plus spécial que les autres : l’historique Spencer Tiara, porté par l’un des membres les plus influents de la famille royale : Lady Diana. Le diadème date de 1767 et a été transmis de génération en génération au sein de la famille Spencer. Le bijou a été porté par Lady Diana, il y a un peu plus de 40 ans, également à l’occasion de son mariage avec le prince Charles dans la cathédrale Saint-Paul.

La Spencer Tiara
La Spencer Tiara

Le diadème Spencer a un design de style guirlande, avec un élément central en forme de cœur serti d’un diamant flanqué de tourbillons, entrecoupé de fleurs en forme d’étoile et en forme de trompette, également parsemées de diamants, sertis en argent et en or. Le diamant central était particulièrement aimé de Lady Diana : sa grand-mère, Lady Cynthia Hamilton, le reçut en cadeau de mariage pour son mariage en 1919 avec Jack, le vicomte Althorp, le futur septième comte Spencer.
La principessa Diana con la Spencer Tiara
La principessa Diana con la Spencer Tiara

Au cours de près de 200 ans, comme c’est souvent le cas avec les bijoux de ce type, le diadème Spencer a été ajouté et transformé jusqu’à ce que le joaillier de la couronne, Garrard, soit chargé dans les années 1930 de transformer le diadème original en bijou actuel. Lady Diana était connue pour adorer son diadème Spencer, le portant souvent lors d’événements spéciaux : elle l’a choisi au moins sept fois entre 1983 et 1992.

Les célébrations du Jubilé de la Reine nous ont donné l’occasion idéale de présenter au public une sélection exceptionnelle de diadèmes de provenance noble et royale, dont beaucoup n’ont pas été exposés depuis des décennies. L’approvisionnement de ces bijoux a été un travail d’amour, résultant en une exposition qui présente les meilleures itérations dans le registre du style diadème, à travers certaines de ses incarnations les plus célèbres – y compris le très aimé et photographié Spencer Tiara. C’est également un moment merveilleux pour nous de mettre en lumière le savoir-faire éblouissant livré par des générations de joailliers principalement britanniques au cours de plusieurs siècles de fabrication de diadèmes.
Kristian Spofforth, responsable de la joaillerie chez Sotheby’s Londres

La Derby Tiara, inizialmente creata per la Duchessa di Devonshire nel 1893
La Derby Tiara, inizialmente creata per la Duchessa di Devonshire nel 1893

En plus du diadème de Lady Diana, l’exposition présente une cinquantaine de diadèmes de provenance aristocratique et royale, dont certaines pièces seront exposées publiquement pour la première fois. Pratiquement tous les diadèmes du spectacle ont été fabriqués et possédés par la noblesse britannique et, ensemble, ils offrent une revue éblouissante et complète de tous les principaux styles de conception de diadèmes, à travers certains des représentants les plus exemplaires du genre.
La tiara della regina Vittoria con diamanti e smeraldi realizzata dal gioielliere Joseph Kitching nel 1845
La tiara della regina Vittoria con diamanti e smeraldi realizzata dal gioielliere Joseph Kitching nel 1845

Un certain nombre de diadèmes de l’exposition ont notamment été portés à l’occasion du couronnement de la reine en 1953, comme le diadème d’Anglesey, qui aurait été fabriqué vers 1890. Ou le Derby Tiara, initialement créé pour la duchesse de Devonshire en 1893 et le Westminster Halo Tiara, commandé aux joailliers parisiens Lacloche Frères en 1930 par le duc de Westminster pour son épouse Loelia Ponsonby. Par conséquent, les conceptions les plus établies du genre diadème peuvent être comparées, telles que le style Empire, le naturalisme romantique, la Belle Époque, l’Art Déco, le genre moderne et contemporain.
The Fitzwilliam tiara, circa 1820,  esposta alla Tiaras exhibition at Sotheby’s
The Fitzwilliam tiara, circa 1820, esposta alla Tiaras exhibition at Sotheby’s

Parmi les pièces les plus spéciales, il y a aussi le diadème d’émeraude et de diamants de la reine Victoria, conçu par le prince consort Albert dans son style néo-gothique en 1845. Le diadème a été fabriqué par le joaillier de la couronne Joseph Kitching, pour la somme princière (à l’époque) de 1 150 livres sterling. C’est l’un des nombreux bijoux que le prince a conçus pour la reine au fil des ans et qui aurait été son préféré. Il est également considéré comme l’un des diadèmes de pierres précieuses colorées les plus élégants et les plus somptueux jamais créés : serti d’or, il comporte des diamants en forme de coussin entrecoupés d’émeraudes taillées en gradins alignées sur sa base, surmontées de diamants et d’émeraudes supplémentaires en tourbillons et surmontées avec un rang gradué de 19 émeraudes cabochons inversés en forme de poire dont la plus grosse pèse 15 carats.
Tiara di Cartier, 1904
Tiara di Cartier, 1904

Ce diadème est souvent associé à des représentations d’une jeune reine Victoria avec sa famille, dont le principal est le portrait de Franz Xaver Winterhalter La famille royale en 1846, qui représente la reine Victoria avec le prince Albert entouré de leurs enfants, ainsi qu’à un certain nombre de portraits plus intimes de l’artiste. La reine Victoria est également connue pour avoir porté le diadème lors de plusieurs engagements officiels, dont une visite d’État en France en 1855.

Tiara appartenuta a Giuseppina Bonaparte in oro e cammei
Tiara appartenuta a Giuseppina Bonaparte in oro e cammei

Tiara con diamanti e perle coltivate
Tiara con diamanti e perle coltivate

Tiara con diamanti, circa 1830
Tiara con diamanti, circa 1830
Diadema di Cartier con ametista, zaffiro e onice, 1920
Diadema di Cartier con ametista, zaffiro e onice, 1920
Tiara di Van Cleef & Arpels con diamanti e turchese, 1960
Tiara di Van Cleef & Arpels con diamanti e turchese, 1960
Diadema in argento placcato di Garrard
Diadema in argento placcato di Garrard
Diadema i a banda con gemme, circa 1920
Diadema i a banda con gemme, circa 1920
Tiara di diamanti di Carrington & co
Tiara di diamanti di Carrington & co

Diadema e collana della seconda metà dell'Ottocento
Diadema e collana della seconda metà dell’Ottocento







Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *