news — novembre 4, 2016 at 4:00

La Histoire vue par Christie’s

L’histoire de l’Histoire, à travers les ventes aux enchères des bijoux de Christie’s: un livre raconte des 250 ans extraordinaires.
Histoire de bijoux ou, peut-être, nous devrions dire Histoire avec H capital, à travers les ventes aux enchères chez Christie’s. Un livre raconte pourquoi et comment les ventes aux enchères de la célèbre Maison London, qui a 250 ans, sont un miroir non seulement du goût et une certaine manière de comprendre les objets de valeur, mais aussi le souvenir des grands événements. Juste pour mentionner deux cas: les objets précieux finis mis aux enchères par Christie’s et appartenant à deux reines ont fini les deux décapités, Mary Stuart et Marie-Antoinette. Bien sûr, il y a beaucoup moins d’histoires tragiques qui sont passés sous le marteau de l’encanteur.
Pages précieuses
Le livre est intitulé Christie’s, The Jewellery Archives Revealed, et a été écrit par Vincent Meylan, un spécialiste des pierres précieuses et des bijoux, auteur de nombreuses biographies, qui travaille sur l’histoire des pierres précieuses. Et la couverture a une image significative: la tiare The Cambridge Lover Knot, créée au début du XIXe siècle pour la princesse Augusta de Hesse Cassel, la duchesse de Cambridge, puis vendue chez Christie’s le 13 mai 1981. Une copie de la tiare, commandée par la reine mère, était portée par la reine Elizabeth II et, sans les perles droites, par Diana, princesse de Galles, et maintenant par Kate Middleton. Une image qui donne l’idée de ce qui peut aller aux enchères. D’autre part, la première vente de bijoux de la famille royale britannique a eu lieu à Christie’s en 1773, après la mort de la princesse de Galles, mère de George III. Comme le révèlent les archives, dans les siècles suivants, Christie’s a vendu des bijoux de plusieurs autres générations royales britanniques, de Lady Patricia Ramsay, de Saxe-Coburg-Gotha, à la princesse Maud, comtesse de Southesk, et à la princesse Margaret, comtesse de Snowdon .
Bijoux, sang et celluloïd
Comme il a été mentionné, il y avait aussi les bijoux de la couronne qui ont fini à la vente aux enchères après tragiques chemins, comme ceux de la France, la Russie, la Bavière, la Serbie, l’Egypte, l’Inde et l’Espagne. Tous vendus chez Christie’s, après des révolutions et des changements brusques. Complètement différentes histoires d’étoiles d’Hollywood, y compris leurs protagonistes de la vente aux enchères. Des bijoux d’Elizabeth Taylor à ceux de Merle Oberon et de Gloria Swanson. Tous illustrés dans le livre. Federico Graglia
Christie’s, les archives de la bijouterie révélées
Vincent Meylan
ISBN: 9781851498475
Editeur: ACC Art Books
Dimensions: 295 mm x 245 mm
Pages: 360
Illustrations: 234 couleurs, 76 b & w
Relié: 55,00 €

Christie’s, The Jewellery Archives Revealed, di Vincent Meylan
Christie’s, The Jewellery Archives Revealed, di Vincent Meylan

La tiara Cambridge Lovers Knot
La tiara Cambridge Lovers Knot
Bracciali di Cartier in platino, diamanti e cristalli di rocca appartenuti a Gloria Swanson
Bracciali di Cartier in platino, diamanti e cristalli di rocca appartenuti a Gloria Swanson
Collana con diamanti e smeraldi appertenuta a Liz Taylor e venduta all'asta
Collana con diamanti e smeraldi appertenuta a Liz Taylor e venduta all’asta
Gloria Swanson
Gloria Swanson
Elizabeth Taylor con una collana di diamanti venduta all'asta da Christie's
Elizabeth Taylor con una collana di diamanti venduta all’asta da Christie’s
Patricia of Connaught e suo marito Alexander Ramsay
Patricia of Connaught e suo marito Alexander Ramsay
La regina Elisabetta II (a destra) ela principessa Augusta di Hesse Cassel, Duchessa di Cambridge (a destra) con la tiara The Cambridge Lover Knot
La regina Elisabetta II (a destra) ela principessa Augusta di Hesse Cassel, Duchessa di Cambridge (a destra) con la tiara The Cambridge Lover Knot

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *