vetrina — mai 15, 2016 at 6:59

Une valse avec Sven Boltenstern

Orfèvre et sculpteur dans la romantique Vienne. Mais vous ne pensez pas seulement à les valses de Strauss: Sven Boltenstern a créé une marque qui porte son nom, tout à fait moderne. Il était en activité des années soixante-dix aux années nonante, et l’entreprise de bijoux est aujourd’hui dirigée par sa fille Marie, qui a conservé le style et la légèreté associée à l’élégance qui est typique de la capitale autrichienne. Né de l’architecte Erich Boltenstern, Sven dans les années cinquante a suivi l’itinéraire classique qui commence à partir de l’apprentissage d’orfèvre, il a suivi des cours à l’Académie des arts appliqués (aujourd’hui Université des arts appliqués de Vienne), puis aller à Paris, où il a étudié à l’Ecole des Arts Décoratifs 1956-1957. Dix ans après, il avait déjà acquis une réputation au-delà des frontières nationales, avec des œuvres exposées dans de nombreuses expositions individuelles et collectives. En 1993, le Künstlerhaus a organisé une exposition personnelle. Mais, comme mentionné, il est maintenant la fille Marie à signer les joyaux de l’Autriche Maison, qui utilisent souvent la technique du métal (or) martelé, avec des pierres comme tanzanite et citrine. Margherita Donato

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*